Forum des religions
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Septembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le deal à ne pas rater :
-50% sur plusieurs chaussures de la gamme Nike Air Max
Voir le deal

VUE INFERNALE

Aller en bas

VUE INFERNALE Empty VUE INFERNALE

Message par anne-therese le Lun 16 Mar - 11:48

anne-therese a écrit:Tome 6  " Le projet de Dieu de sauvetage de l'humanité "de la collection gratuite " Vis-à-vis de l'au-delà d'avec Anne Ladat-Batley "
Site à visiter : Http://anne-therese.com



La magnificence et la bonté des anges sont fabuleuses. Beaucoup d’entrevous n'y croient et sur ce point ce n'est pas gênant pour vos personnes humaines. Mais attention, soyez bons car votre au-delà sera sans concession : sur la Terre si vous y êtes envoyés ; balancés en enfer si  vous ne l'êtes pas. Depuis toujours et comme moi, les visionnaires préviennent sur l'importance de la capacité à aimer depuis toujours. Je fais référence à Anne-Catherine Emmerich, Marthe Robin, Thérèse Neumann et moi . Vous pouvez les lire gratuitement sur internet. Thérèse Neuman a eu des démêlés avec Hitler.
Job me demande : « Les portes de la mort te furent-elles montrées ? As-tu vu les portes de l’ombre de la mort ? » (49)  Et je lui réponds : « Oui, j’en ai vu une ; il doit y en avoir plusieurs. D’ailleurs peut-être elles correspondent à un péché particulier. Il y a, en effet un autre monde que mon regard a balayé, il était si sombre que ma vie fut en danger ; il s’est présenté ainsi. Une nuit, je me suis trouvée devant une porte rectangulaire blanche fermée dans un mur : elle se présentait sur ma gauche, j’étais presque mais pas tout à fait dans l’alignement du mur, je devais être décalée de cette alignement de trente degrés, cela me permettait de voir ce porche. La porte possédait normalement une poignée. Sa hauteur était celle d’une entrée ordinaire. En revanche sa largeur correspondait à l’alignement de trois portes. Je me trouvais à environ cinq pas d’elle. Elle s’ouvrit d’elle-même, sans raison apparente. Son ouverture dura moins d’une seconde : je l’évaluai à un quart de seconde. Ami lecteur, ne sois pas surpris d’une telle évaluation : Dieu donne à l’homme le moyen de connaître toute chose ! Un faisceau blanc très cru en jaillit et frappa seulement mon œil gauche. L’information qu’il contenait n’était pas une succession d’images ou de sons mais une réalité complète sans forme de l’abomination qui avait lieu derrière ce battant blanc. Pendant un quart de seconde j’ai supporté un déversement direct dans mon être, celui de la réalité de la non-vie. Jamais, même lors des visions des démons ou de celle de l’entrée de l’enfer « moyen » (celui d’où le crabe antique tirait sa force (50)) je n’avais connu une perception aussi destructrice. Il n’y a pas de mot pour décrire la non-vie absolue. Lorsqu’un quart de seconde plus tard la porte se referma, j’ai pensé en un souffle avec soulagement qu’il était grandement temps que ce déversement d’horreur cesse car sinon je serais tombée morte. Vraiment, je crois… non je suis sûre que si cette prise de connaissance de cette réalité monstrueuse, de ce trou noir avait duré cinq secondes, j’aurais perdu la vie ! »
Serait-ce, mon esprit, mon âme ou mon corps qui aurait flanché ? Honnêtement, je crois qu’obsédée par le mal, mon âme aurait grandement vieillie. Quant à mon esprit, il se serait obscurci (il se serait éteint à la lumière spirituelle, celle de Dieu, de l’Amour). Concernant mon corps, il serait tombé malade, éventuellement il serait mort. De cette perception, j’en ai déduit que l’enfer possédait plusieurs niveaux et que j’avais vu le dernier ! Cette abomination est inconcevable sur Terre car même à Dachau ou à Auschwitz l’horreur s’arrêtait par moment lors d’un échange, d’un repos, d’une prière… Là, dans l’enfer le plus profond, l’abomination ne cesse jamais pas même un centième de seconde. Il n’y a plus du tout de lumière de Dieu. Je ne crois pas qu’il y ait un humain positionné si bas. A mon avis, seuls les démons qui ne sont qu’obscurité habitent ce lieu
.

Qui a percu l'enfer  ? Comment glisse t-on dans  dans le mal ?

anne-therese

Messages : 23
Date d'inscription : 24/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum