Forum des religions
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Septembre 2020
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Le Deal du moment : -50%
-50% sur les baskets Nike Air Max Invigor
Voir le deal
50.47 €

Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques

Aller en bas

Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques Empty Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques

Message par Invité le Mer 24 Avr - 19:35

Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques

Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques D460ymtw4aa5je7-1050x600

Le Conseil d’Etat vient de confirmer le jugement du Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne conduisant à l’euthanasie de Vincent Lambert. C’est le pire dénouement possible pour Vincent Lambert, pour ses parents, les frères et sœurs qui le soutiennent, pour ses amis et les 110 000 soutiens du comité, mais aussi pour les milliers de patients qui vivent en France dans le même état pauci-relationnel que Vincent.

Les experts mandatés par le Tribunal Administratif avaient eux-mêmes affirmé que la prise en charge de Vincent Lambert ne relevait pas de l’acharnement thérapeutique ou d’une obstination déraisonnable. Ils avaient préconisé son transfert.

En avril 2018, alors que la vie de Vincent était déjà gravement menacée, 70 médecins avaient rappelé dans un quotidien national que Vincent Lambert n’était pas en fin de vie et que des unités spécialisées existaient dans notre pays pour le prendre en charge.

La justice avalise des pratiques d’élimination des handicapés sous couvert de lutte contre l’acharnement thérapeutique et de la manière la plus hypocrite qui soit : en provoquant la mort de faim et de soif pour éviter d’avoir à pousser sur la seringue.

Vincent Lambert est dans un état stable. Il n’est pas en fin de vie. Il n’est pas sous assistance respiratoire ni cardiaque. Il n’a pas perdu le réflexe de déglutition.

Ses parents qui le visitent chaque jour voient bien que Vincent Lambert n’est pas le légume décrit par les médias et beaucoup de médecins le constatent avec eux (cf tribune de 60 médecins).

Vincent Lambert est un très grand handicapé, en état de conscience minimale, mais beaucoup d’autres le sont comme lui et accepter qu’il trouve la mort dans les conditions d’une euthanasie déguisée condamnerait de facto tous ses semblables.

Cette décision du Conseil d’Etat n’est pas définitive. Les avocats qui défendent la vie de Vincent Lambert ont annoncé de nouveaux recours, en premier lieu devant les instances internationales défendant les droits des handicapés.

Jean Marie Le Méné, Président de la Fondation Jérôme Lejeune, qui, depuis le début a soutenu les parents de Vincent dans leur combat pour la vie de leur fils, dénonce cette décision et alerte sur la situation des autres patients en état pauci-relationnel qui risquent de connaître le même sort. Poursuivant l’œuvre du Professeur Jérôme Lejeune, qui aimait rappeler que « la qualité d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles de ses membres », la Fondation Jérôme Lejeune ne peut se résoudre à accepter une société qui élimine au lieu de soigner.

Pour Tugdual Derville, délégué général d’Alliance VITA et auteur de la bataille de l’euthanasie :

   « Le Conseil d’Etat, en validant la décision d’arrêt d’alimentation et d’hydratation de Vincent Lambert, signe une nouvelle fois son arrêt de mort. On ne peut qu’être choqué qu’en 2019, la vie ou la mort d’un patient relève d’une décision de justice administrative. Rappelons que le seul souhait des proches qui ont fait ce recours serait que, plutôt que de provoquer sa mort, l’on transfère Vincent Lambert dans une structure spécialisée dans le soin des personnes dans des états neurovégétatifs et pauci relationnels, pour y bénéficier des soins appropriés à son état, conformément à la loi de 2002 sur le droit des malades. »

https://www.lesalonbeige.fr/vincent-lambert-les-sanhedrins-complices-de-caiphe-ils-ont-ose-en-pleine-semaine-de-paques/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques Empty Re: Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques

Message par Marmhonie le Mer 24 Avr - 22:58

Le sujet existe déjà avec tout l'historiique et les recours à cette Nième décision attendue :
https://apostats-celebres.forumactif.com/t141-contre-l-euthanasie-aidons-vincent-lambert

Ce qui permet de comprendre que ces agitations sont politiques sans possibilité de passage à l'euthanasie mortelle en pratique.
Ou alors au risque qu'une partie de l'Église, la Tradition, ne s'emporte, comme contre la procréation assistée dans les couples homos. Le Gouvernement ne s'en sort déjà pas avec Gil et John (Gilet jaune), donc du discernement.

Les premiers informés sont la Tradition, ils n'ont rien signalé.

Je rappelle que les œcuménistes sont pour le choix d'en finir puisque c'est l'humain qu'ils placent au centre du monde et non plus Dieu.

_________________
Vincent Lambert : Les sanhédrins complices de Caïphe. Ils ont osé en pleine semaine de Pâques 190622042921729968
NOUVEAU Forum Marmhonie des religions
Marmhonie
Marmhonie

Messages : 713
Date d'inscription : 16/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum