Forum des religions

Forum des religions et des croyances
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Mettons les voiles, pas le voile

Aller en bas 
AuteurMessage
Marmhonie
Admin


Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2017

MessageSujet: Mettons les voiles, pas le voile   Mer 28 Nov - 10:01

Précisons le voile dans le Coran



Je cite la sourate 33, verset 59: "يَا أَيُّهَا النَّبِيُّ قُلْ لِأزْوَاجِكَ وَبَنَاتِكَ وَنِسَاءِ الْمُؤْمِنِينَ يُدْنِينَ عَلَيْهِنَّ مِنْ جَلاَبِيبِهِنَّ  ۚ  ذَلِكَ أَدْنَى أَنْ يُعْرَفْنَ فَلاَ يُؤْذَيْنَ  ۗ  وَكَانَ اللَّهُ غَفُورا ً رَحِيما", traduction "Ô Prophète! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles: elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Allah est pardonneur et miséricordieux."

Je cite la sourate 24, verset 31: "وَقُلْ لِلْمُؤْمِنَاتِ يَغْضُضْنَ مِنْ أَبْصَارِهِنَّ وَيَحْفَظْنَ فُرُوجَهُنَّ وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ مَا ظَهَرَ مِنْهَا  ۖ  وَلْيَضْرِبْنَ بِخُمُرِهِنَّ عَلَى جُيُوبِهِنَّ  ۖ  وَلاَ يُبْدِينَ زِينَتَهُنَّ إِلاَّ لِبُعُولَتِهِنَّ أَوْ آبَائِهِنَّ أَوْ آبَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ أَبْنَائِهِنَّ أَوْ أَبْنَاءِ بُعُولَتِهِنَّ أَوْ إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي إِخْوَانِهِنَّ أَوْ بَنِي أَخَوَاتِهِنَّ أَوْ نِسَائِهِنَّ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمَانُهُنَّ أَوِ التَّابِعِينَ غَيْرِ أُوْلِي الإِرْبَةِ مِنَ الرِّجَالِ أَوِ الطِّفْلِ الَّذِينَ لَمْ يَظْهَرُوا عَلَى عَوْرَاتِ النِسَاء  ۖ  وَلاَ يَضْرِبْنَ بِأَرْجُلِهِنَّ لِيُعْلَمَ مَا يُخْفِينَ مِنْ زِينَتِهِنَّ  ۚ  وَتُوبُوا إِلَى اللَّهِ جَمِيعاً أَيُّهَا الْمُؤْمِنُونَ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ", traduction"Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ٍcroyants, afin que vous récoltiez le succès."

Je cite la sourate 33, verset 53: "يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لاَ تَدْخُلُوا بُيُوتَ النَّبِيِّ إِلاَّ أَنْ يُؤْذَنَ لَكُمْ إِلَى طَعَامٍ غَيْرَ نَاظِرِينَ إِنَاه ُُ وَلَكِنْ إِذَا دُعِيتُمْ فَادْخُلُوا فَإِذَا طَعِمْتُمْ فَانْتَشِرُوا وَلاَ مُسْتَأْنِسِينَ لِحَدِيث ٍ  ۚ  إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ يُؤْذِي النَّبِيَّ فَيَسْتَحْيِ مِنْكُمْ  ۖ  وَاللَّهُ لاَ يَسْتَحْيِ مِنَ الْحَقِّ  ۚ  وَإِذَا سَأَلْتُمُوهُنَّ مَتَاعا ً فَاسْأَلُوهُنَّ مِنْ وَرَاءِ حِجَاب ٍ  ۚ  ذَلِكُمْ أَطْهَرُ لِقُلُوبِكُمْ وَقُلُوبِهِنَّ  ۚ  وَمَا كَانَ لَكُمْ أَنْ تُؤْذُوا رَسُولَ اللَّهِ وَلاَ أَنْ تَنْكِحُوا أَزْوَاجَه ُُ مِنْ بَعْدِهِ~ِ أَبَدا ً  ۚ  إِنَّ ذَلِكُمْ كَانَ عِنْدَ اللَّهِ عَظِيما", traduction "Ô vous qui croyez! N'entrez pas dans les demeures du Prophète, à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, sans être là à attendre sa cuisson. Mais lorsqu'on vous appelle, alors, entrez. Puis, quand vous aurez mangé, dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familiers pour causer. Cela faisait de la peine au Prophète, mais il se gênait de vous, alors qu'Allah ne se gêne pas de la vérité. Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un voile (ou rideau): c'est plus pur pour vos sœurs et leurs cœurs; vous ne devez pas faire de la peine au Messager d'Allah, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait, auprès d'Allah, un énorme pêché." Phonétique du passage sur le voile: "Wa Idha Sa'altumūhunna Mata aan Fas'aluhunna Min Warai Hijabin". Cette sourate est humaine, car il y a 1380 ans que Mahomet est mort et ce verset ne s'applique qu'à ses femmes, quoiqu'on puisse prendre exemple sur lui, et revenir 1380 ans en arrière...

Même une journaliste française faisant son métier dans une dictature islamique tel que l'Iran, risque la flagellation, la prison ou la mort, https://ripostelaique.com/Laurence-Ferrari-symbole-de-la.html

Et comme on peut en demandez plus sur la condition de la femme, en attendant qu'une femme libre réponde, je vous cite le début de la sourate 33, verset 33: "وَقَرْنَ فِي بُيُوتِكُنَّ وَلاَ تَبَرَّجْنَ تَبَرُّجَ الْجَاهِلِيَّةِ الأُولَى  ۖ ", traduction "Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam."

Il y a encore ce hadith fiable de Mahomet par exemple: "Il y aura dans ma communauté des femmes habillées, mais nues sur leur tête, ce sont comme des bosses de chameaux: maudissez-les car elles sont maudites."

Au contraire, Jésus-Christ, dans l'évangile selon Jean, chapitre VIII, versets 5 à 11, est tout Amour et tout Pardon devant la haine des hommes méchants: "Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu'en dis-tu ? Ils parlaient ainsi pour le mettre à l'épreuve, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus s'était baissé et, du doigt, il traçait des traits sur le sol. Comme on persistait à l'interroger, il se redressa et leur dit :
- Celui d'entre vous qui est sans péché, qu'il soit le premier à lui jeter la pierre.
Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol. Quant à eux, sur cette réponse, ils s'en allaient l'un après l'autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui. Il se redressa et lui demanda :
- Femme, où sont-il donc ? Alors, personne ne t'a condamnée ?
Elle répondit :
- Personne, Seigneur.
Et Jésus lui dit :
- Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus."


Pas de femme objet, liberté de nudité !






Bonjour les momies vivantes

&

&

&


Le voile pour mentir, l'imposture faussement religieuse !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmhonie
Admin


Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2017

MessageSujet: Re: Mettons les voiles, pas le voile   Mer 28 Nov - 10:08

Lisse lame Mahomet !




La marque au sang à jamais dans l'histoire de cette hérésie reniant les droits de l'homme, tous les livres sacrés de l'humanité et leurs civilisations : voici l'Islam !


En mai 1993 L’ambassadeur saoudien à Londres déclare dans une interview: “J’ignore ce que vous entendez par droits de l’Homme. Nous connaissons des droits déterminés par la loi islamique , et nous considérons les tribunaux comme gardiens de ces droits. Je n’ai pas entendu parler dans le passé d’institution islamique qui s’appelait comité des Droits de l’Homme”.


En 2002 : extrait d’un manuel de langue arabe saoudien: “Les musulmans sont les maîtres du monde.” Comment voulez–vous que l’on puisse vivre en paix avec des gens qui pensent comme cela ? Qui font semblant d'ignorer que leur Coran ne cesse d'appeler au meurtre, à la charia, dans les reniements complets de l'amour du prochain apporté 6 siècles avant par un juif messie, Jésus-Christ !

Les chiffres vont peut–être vous sembler exagérés, il suffit de vérifier par vous–même, c'est une dure réalité.


Le monde musulman accuse Israel de massacrer les palestiniens , je vous laisse comprendre de vous-même pourquoi accuser Israel de faire un génocide a Gaza est une honte…
1894-1917: Génocide contre les Arméniens : 2 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.

&



1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie : 250 000 personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.



1919-1923: Génocide contre les Grecs pontiques : 250 000 personnes massacrées en Turquie au nom d’Allah et expulsion de 250 000 autres vers la Grèce (Allah est Miséricordieux).


1930: 40 000 décapitations publiques, 350 000 amputations dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.



1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak. Plusieurs milliers de victimes. La communauté internationale, indifférente au début, réussit à stopper le massacre commis au nom d’Allah.



1942-1943: Génocide contre les « Mécréants » en Bosnie : 200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés au nom d’Allah dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s’en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie islamiquement pure et appliquée par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.



1964-1965: Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie : 1 million de partisans communistes souvent d’origine chinoise massacrés au nom d’Allah “ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.


1965-aujourd’hui: Génocide contre les Papous. « Indonésislamisation » de la partie ouest de l’ile de Papouasie. Lorsqu’ils arrivent dans un village, les musulmans chassent les porcs, luttent contre les étuis péniens indigènes en obligeant les hommes à mettre des pantalons. Les réfractaires à cette « intégration » sont massacrés. Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006 dans la plus parfaite indifférence générale (tout le monde n’a pas la chance de naître palestinien)…


1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh : entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrées au nom d’Allah . L’armée pakistanaise viole aussi 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter. 10 millions de réfugiés.


1975: Génocide contre les Timorais. Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un jihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises. Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.


1983-aujourd’hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts pour la plus grande gloire d’Allah dans une relative indifférence. Exemple d’action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare: “Vous allez être convertis du christianisme à l’islam aujourd’hui…” ; ceux qui refusent sont exécutés.


En 1992, le Vatican proteste contre les persécutions que subissent les chrétiens soudanais; le régime de Khartoum déclare: “L’Eglise Catholique est devenu l’ennemi du gouvernement soudanais; nous savons comment nous en occuper” 1993 février: publication du rapport Barbier à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, sur les massacres des tribus Nouba au Soudan: déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants.

1994 rapport de l’ONU sur le Soudan, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l’Homme; le président soudanais juge ce rapport “blasphématoire” 1994 financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden 1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l’issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens.


2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le jihad perpétré contre les populations du sud ; « les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis ».


Total des génocides islamiques établis :


Estimation basse (peu probable) : 7 622 000 morts
Estimation haute (probable) : 11 022 000 morts


Je voudrais m’excuser
Je n’ai pas mentionné les massacres de chrétiens en Syrie , Irak , Liban , l’aide apporte par les musulmans aux nazis , massacre en Ouganda, en Inde – Pakistan ,…..



Donc :


Mahomet est mort, les fachos ont pris la relève

&
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marmhonie
Admin


Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2017

MessageSujet: Re: Mettons les voiles, pas le voile   Mer 28 Nov - 10:16

Le déclin de l'Islam et la honte historique



Qu'est-ce que n'a jamais pu avoir l'Islam pour connaître la paix sociale ?
A) Le manque de liberté :
Il se caractérise par des régimes politiques non démocratiques, des élections truquées, la censure, la confusion entre exécutif et législatif, la pression sociale et surtout religieuse, dans des pays ou la communauté, l'oumma, prime sur les droits de l'individu, le népotisme, les postes ne sont pas obtenus au mérite, mais en fonction des relations, un mélange "de nationalisme protectionniste et de socialisme bureaucratique" refusant toute innovation.

B) Les lacunes de l'enseignement et du savoir :
La dégradation en terres d'Islam de l'enseignement, son inadéquation aux besoins de l'économie, l'absence de scolarisation de trop nombreux enfants, surtout les filles, d'où le nombre élevé d'illettrés.
La recherche et le développement sont limités, les techniques nouvelles peu diffusées.

Dans les 1200 années qui suivent le calife abbasside Mamoun (786-833), les pays arabes ont traduit autant de livres que l'Espagne en traduit actuellement en un an !


C) Le statut des femmes
La femme musulmane reste un être humain inférieur, qui ne peut accéder au marché du travail. Ainsi la moitié du potentiel productif de la population est sous-utilisé, ce qui est une des causes du sous-développement dans la monde arabe.

Une femme sur deux ne sait ni lire ni écrire et sur 65 millions d'illettrés dans les pays retenus, 44 sont des femmes.

L'échec de la démocratisation en terres et cités musulmanes
Faut-il avoir peur de l'ignorance, de l'arrogance, de la tiédeur collaboratrice d'élus politiques et d'animateurs complexés mis en évidence par leur fausse neutralité béate ? Certes non, puisque défendre l'Islam, c'est avouer son incapacité à la critique historique, sa peur de la plus grande secte qui croit 可以 se faire toujours appeler religion sans en connaître les sens élémentaires de raison, de liberté d'expression, et du propre de l'homme : son aptitude à rire de tout. Au contraire de l'Europe, de l'Asie ou de l'Amérique !

L'échec de la tentation musulmane à s'intégrer est identique à celle de refuser de s'intégrer. Pour une simple raison, ce qui est dû au danger du radicalisme islamique, toujours.

Ainsi la crainte de l'adoption du principe, un homme une voix, pouvant aboutir à l'arrivée au pouvoir, des intégristes, des frères musulmans, comme par exemple en Égypte ou en Tunisie dissuadant les classes moyennes de revendiquer ce principe base de la démocratie.

Ce déclin perpétuel de l'islamisme est lié à trois groupes sociaux :
- les intellectuels islamistes, voix du mouvement ;
- les jeunes déclassés des grandes villes ;
- la classe moyenne pieuse, écartée des bénéfices de la décolonisation.

Comme ces trois groupes ont des intérêts divergents, l'islamisme a échoué à s'emparer du pouvoir, sauf en Iran avec la révolution de Khomeiny. Une révolution canibale qui fut la plus terrifiante guerre civile contre sa propre identité.


La classe moyenne exclue veut simplement remplacer les gens au pouvoir, tandis que les jeunes des banlieues veulent détruire le système corrompu en place, comme le démontrent les printemps arabes.


Là où la guerre civile s'installe, comme en Algérie, dans les années 1990, ces jeunes s'engagent dans la clandestinité et effrayent par leurs violences la classe moyenne qui se retourne vers l' armée pour empêcher les islamistes victorieux aux élections de prendre le pouvoir.


Et même si les islamistes étaient parvenus au pouvoir, à la suite des printemps arabes, ils n'auraient pas tardé à en être dépossédé par l'armée soutenue par une part importante de la population lassée de leur incompétence ! C'est le cas de l'Égypte, ou en Tunisie par les élections restées libres.

Le divorce est toujours consommé, les chances des islamistes d'accéder au pouvoir s'effondrent depuis la naissance du mahométisme.
L'islamisme est donc par nature sur la défensive, paradoxalement à la fuite en avant de son Djihad perpétiuel, ce qui pousse certains de ses représentants au terrorisme dans l'espoir de reconstituer le califat comme aujourd'hui en Syrie et en Iraq avec Dæch.

L'erreur dramatique du Coran de rendre inférieure la femme interdit à ce sectarisme aveugle de s'épanouir


Qu'est-ce que ces femmes musulmanes ?
Ces femmes sont toujours considérées comme n'ayant pas d'autre rôle utile à l'humanité que d'avoir des enfants ; elles ne sont vues qu'en tant qu'objets de plaisir, comme des instruments de musique ou des bijoux.

Tout occidentaux alerterait qu'elles constituent la moitié, et peut-être plus, de l'espèce musulmane. Les empêcher de contribuer par leurs efforts au soutien et à l'amélioration des autres viole les lois de base de la coopération en société à un degré tel que tout pays islamisé est frappé comme un corps humain qui serait paralysé d'un côté, une hémiplégie sociale toujours bancale. Et pourtant les femmes ne sont pas inférieures aux hommes dans leurs capacités intellectuelles et physiques !


Comprendre cela, c'est tuer toute relation à cette sectarisation de l'espèce humaine. C'est s'indigner perpétuellement de jamais pouvoir accéder à l'humanisme.


On ne saurait mieux dire de l'avenir de l'Islam, c'est par pétition de principe l'acceptation de régression humaine, vers le retour à la brute humanoïde en gestation, à un avortement de tout progrès social.


L'islam est une désertification d'humanité qui avance comme un recul dramatique impossible à conserver

S'il avait eu la moindre notion d'universalité, Mahomet et son pastiche de dieu immobilisé, aurait su que les durées de jour et de nuit évoluent, parce que notre petite planète est ronde, pas plate. Ainsi comment peut-on proclammer le Ramadan dans les pays nordiques où la nuit dure des mois ? Comment sortir du sable quand la prétendue civilisation musulmane a renié durant plus de 1200 ans, la roue, au drame du chameau ?

Assez ri, il y a plus grave, les facteurs institutionnels :
- l'absence de réformes politiques,
- l'infériorité maintenue de la femme,
- l'esclavage,
- la stagnation des techniques.


Le tout à relier à une interprétation fermée, littéraliste du coran renforçant la confusion entre secte totalitaire et organisation de l'état et de la société, au contraire de l'Europe.


Fuir toute secte démente, est sans aucun regret, toujours gagnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mettons les voiles, pas le voile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mettons les voiles, pas le voile
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [kabbale]Les voiles de l'arbre des séphiroths
» Le voile d’Isis
» La Vierge Marie explique le miracle du voile !
» Voile islamique
» Opération voile du palais trop court?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des religions :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum :: Forum Marmhonie-
Sauter vers: