Forum des religions

Forum des religions et des croyances
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Riposte Laïque

Aller en bas 
AuteurMessage
yacoub
Admin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Riposte Laïque   Lun 1 Jan - 15:57

En 2018, feu à volonté sur les collabos… avec la plume !
Publié le 31 décembre 2017 - par Cyrano  - 48 commentaires  - 3 400 vues

Comme nous l’avons fait pour Noël, nous vous proposons pour ce dernier journal de l’année, un numéro spécial. L’ensemble des membres de la rédaction, et quelques contributeurs, ont été sollicités pour écrire un article sur l’événement qui les a le plus marqués, en cette année 2017, et dont ils ont envie de parler.

Jacques Guillemain, Josiane Filio, Marcus Graven, Pierre Cassen, Maurice Vidal, Christine Tasin, Anne Lauwaert, Jacques Chassaing, Sophie Durand, Albert Nollet, Gérard Brazon, Manuel Gomez, Alain Lussay, Olivier Renault ont relevé le défi.

Que les procureurs zélés et les antiracistes compulsifs lisent bien le titre de l’édito jusqu’au bout : nous n’appelons pas à tirer sur les collabos à balles réelles, mais, comme nous savons le faire, avec la plume.

Nous savons ce qui attend les Français, en 2018. Toujours plus de clandestins, toujours plus de musulmans, toujours plus de « déséquilibrés », toujours plus de « voitures folles », et toujours d’innocentes victimes des assassins d’Allah.

Nous savons aussi ce qui attend nos compatriotes en 2018. L’angoisse de voir un préfet collabo imposer à leur maire de prendre dans sa commune des dizaines de clandestins, qui, par leur nombre et leur spécificité, vont transformer ce qu’il restait de mode de vie à la française dans nombre de nos petits villages.

Nous savons que Macron et Collomb vont faire leur cinéma, en faisant semblant de durcir le ton. Et bien sûr, les évêques et l’extrême gauche, main dans la main, vont gémir aux heures les plus sombres de l’Histoire, soutenus par toute la collabosphère. Et l’invasion continuera, encore et encore…

Nous savons que pour acheter la paix avec les islamistes, Macron va brader des pans entiers de notre laïcité, et que les francs-maçons et autres associations dites laïques ne diront rien, comme Mélenchon et Corbière, parce que les musulmans sont leur fonds de commerce, et les catholiques leurs seuls vrais ennemis.

Nous savons que les racketteurs qui prétendent vouloir nous protéger sur la route vont multiplier les contrôles, les mises en place de radars toujours plus sophistiqués, et que les crânes d’œuf de préfets, de chefs policiers bien planqués ou de chef gendarmes bien au chaud vont parader à la télévision, pour dire aux automobilistes qu’ils sont obligés de respecter les lois. Et les mêmes qui osent parler de la sécurité pour justifier la répression nous infligent par milliers des paisibles migrants musulmans à couteaux…

Nous savons que ces crapules vont vous faire les poches dès le premier janvier, par l’augmentation de la CSG, qui coûtera 100 euros par mois à un couple de retraités des classes moyennes. Ils vont augmenter le diesel de 10 % au nom de l’écologie, et les autres carburants de 7 %, il faut bien payer les hauts fonctionnaires inutiles, une classe politique pléthorique et les migrants grâce auxquels la France et l’Europe vont devenir la première puissance au monde, c’est Attali qui l’a dit.

Nous savons que pour Riposte Laïque, les procès vont se multiplier, ainsi que pour Christine Tasin, et ne doutons pas que l’acharnement qui a été mis contre Pierre Cassen depuis deux ans ne va pas diminuer.

Nous savons que la censure Google, Youtube et Twitter va frapper de plus en plus durement les sites résistants, essentiellement sous la pression du gouvernement français.

Et bien, malgré tout cela, non seulement ils ne nous feront pas davantage taire qu’en 2017, mais on va continuer à dire, encore plus fort, avec nos mots, quels sont les traîtres qui vendent le pays à l’ennemi. En donnant toujours davantage de noms…

En attendant, chers amis et compagnons, passez les meilleures fêtes de la Saint-Sylvestre possibles, et surtout que 2018 vous amène du bonheur, de l’amour, de l’amitié, une santé potable, et de la combativité à revendre, car, vous l’avez compris, l’heure ne sera pas à la résignation, ni à l’oubli des collabos (politiciens, journalistes, juges, universitaires, patrons et syndicalistes immigrationnistes, artistes…), dont nous vous offrons une belle brochette, en haut de cet article.

Pour passer une bonne année 2018, faisons-en passer une très mauvaise à nos pires ennemis…

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Riposte Laïque   Lun 1 Jan - 17:27

Hermann, djihadiste allemand devenu objet sexuel : 20 fellations et 40 sodomies par jour !
Publié le 30 décembre 2017 - par Jean Sobieski  - 138 commentaires  - 10 990 vues

Discrètes sous leurs suaires de mort, presque furtives, prévenantes quoique considérant avec dégoût la chose comme un simple produit ménager de supérette mécréante, les femmes se sont activées le jour durant afin que la jolie recrue de leurs hommes soit impeccablement apprêtée pour le retour des guerriers d’Allah.

http://tellmemoretv.com/un-allemand-en-surpoid-qui-avait-rejoint-daesh-affirme-quil-a-ete-un-objet-sexuel/6717

Elles l’ont lavé, poudré aux aisselles et aux aines, parfumé de haut en bas avec du Guerlain réquisitionné chez les bourgeois de Raqqa. Elles ont taillé sa barbe, juste assez pour exciter l’épiderme des héros. Le pubis a été dûment caramélisé, à la mode maghrébine, à juste fin d’épilation. Lorsque le soir est venu, Hermann a été installé, entravé, sur un lit de jute et de crottin de cheval, mélange dont la senteur un peu âcre a toujours eu pour effet de stimuler la glande du musulman en guerre. Ce depuis l’an de grâce 632.

Hermann a senti son coeur battre plus fort. Serait-il à la hauteur de l’offre qu’il fait, plus ou moins consentant, à ses hôtes depuis que ses rondeurs toutes germaniques ont commencé à agacer les narines (pas seulement) des djihadistes ? Venu là pour se battre, il s’est vu attribuer une fonction assez inattendue : objet sexuel. Il rêvait d’autre chose. À la guerre, on ne choisit pas son destin.

Mais voici que déjà les enfants du prophète reviennent. Ils sont une trentaine. Leur journée fut une sorte de triomphe. Très vite, l’on saura qu’ils ont, entre aube et crépuscule, égorgé une centaine de chrétiens, cramé trois pilotes jordaniens dans une cage de fer arrosée d’essence, traîné des prisonniers au cul de voitures lancées à toute vitesse, noyé deux prêtres, fait creuser six fosses communes par des Yazidis dont les filles ont été vendues au marché, certaines à des intermédiaires agissant pour des vieilles saloperies françaises possédant des ryads au Maroc. En passant par le centre-ville, ils ont précipité quelques homosexuels du haut d’un immeuble, avant de décapiter un trio d’adolescents surpris à écouter du rock dans une cave, dénoncés par leurs propres parents, et dont les têtes ont été piquées sur les grilles du jardin public.



Ils ont besoin d’un exutoire pour ce qui leur reste de testostérone, en gros de quoi gagner un Tour de France sans descendre de vélo. On les comprend. La guerre est exigeante. Hermann sera la chose. Hermann sent bon. Hermann est nu, attaché aux barreaux d’un lit. Hermann sourit, un peu inquiet tout de même, il souffre de courbatures et fatigue un peu, mais que ne ferait-on pas pour calmer les colères d’un Dieu auquel on a prêté le serment suprême : éliminer le reste du monde pour que son règne, absolu, arrive enfin ?

Hermann y passe, comme chaque soir. Se fondre dans le meilleur des peuples n’est pas chose de confort. Son tendre aveu mâtiné d’un certain regret est consigné dans le lien joint à cet article. Il est la fin d’un monde, le nôtre hélas, quand l’animal affamé fait ce pour quoi il a été créé : survivre et perpétuer l’espèce. Ici, celle des pires ordures que ce siècle débutant ait enfantées.

Hermann s’en est sorti, grâce à « l’amour » d’un chef musulman. Eut-il été haï, les morceaux de sa barbaque eussent été donnés aux chiens. Hermann a finalement de la chance. Bien conseillée par Angela Merkel, sa patrie reconnaissante l’attachera à ses allocations d’ancien combattant avec des chapelets de saucisses made in Foire de Francfort. Mais c‘est du cochon ! s’inquiétera Hermann. Et alors, graisse-en-fusion, on ne va pas faire la fine bouche quand on a avalé jusqu’à plus-gerbe les torrents de foutre d’une puissance divine en ruée vers la victoire finale !

Jean Sobieski

PS : bien que suspectant cette information d’avoir été relayée par un site parodique, nous n’avons pas pu nous empêcher de nous faire plaisir, et de faire plaisir à nos lecteurs, en délirant sur ce thème…

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Riposte Laïque   Mar 2 Jan - 14:49

Le Pape François le confirme : on ne peut être chrétien et patriote
Publié le 30 décembre 2017 - par Nicolas Kirkitadze

Lors de la traditionnelle homélie de Noël, le pape François a lancé un vibrant appel à ses ouailles pour les inciter à « ouvrir leurs cœurs » aux migrants et à les accueillir. « Joseph et Marie étaient des migrants« , a déclaré le pontife. Ce qui premièrement est faux : lorsque le couple quitte la Judée avec le divin enfant pour aller en Égypte, c’est dans une autre province romaine qu’ils vont et non dans un pays étranger. On devine bien le message que le pontife a voulu faire passer : le Bon Dieu lui-même est un migrant, accueillir un migrant signifie donc accueillir Dieu à travers lui. De quoi faire bondir nos amis tradis comme des cabris. Quoi ? Accueillir l’étranger ? Quelle idée ! Certains accusent même d’hérésie l’héritier de Saint Pierre.

On ne peut reprocher à un peuple son refus d’être submergé, et on ne saurait blâmer ceux qui regardent estomaqués le Saint Père prêcher le métissage généralisé et la dissolution des identités. Or, quand on va dans un restaurant chinois, on s’attend à manger chinois. Si on veut un kebab, on va dans un restaurant turc. Vous me suivez ? A partir du moment où l’on se dit chrétien, on se doit de respecter les principes chrétiens. Si on les rejette, on peut toujours s’orienter vers une autre religion. Il est tout aussi stupide de se dire chrétien et de refuser l’immigration que d’aller commander un kebab dans un restaurant chinois.

Car, loin d’être hérétique, le pape François est l’un des papes les plus chrétiens depuis Saint-Pierre. Voilà un homme qui déteste le luxe, qui visite les détenus et qui nous dit de prier pour nos ennemis, fussent-ils des égorgeurs daechiens. Je ne sais pas vous mais moi, ça m’évoque les sermons d’un certain Jésus de Nazareth. Celui-ci ne disait-il pas : « Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli » en Matthieu 25 : 35 ? Et d’ajouter au verset 40 : « Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites… » L’hérésie, c’est dans les éructations des tradis de Civitas ou de l’AF et non dans la bouche du pape François qu’elle se trouve. Ces tradis pratiquants mais peu croyants qui, à grand renfort d’exégèse et de pirouettes théologiques, tentent de subvertir le message évangélique pour en faire un livre nationaliste et identitaire. On leur rappellera ce que dit Jésus à propos de ceux qui essaieraient de falsifier la parole de Dieu : « Il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. » (Mt. 18 : 6).

En vérité, je vous le dis, on ne peut être chrétien et patriote. Entre la fraternité de foi et la fraternité nationale, il faut choisir. C’est encore plus flagrant dans le catholicisme qui est la version la plus universaliste du christianisme, contrairement à l’orthodoxie où chaque pays a sa propre Église et conserve par conséquent une religion à dimension nationale. Nos amis dextrogyres préféreraient un Urbain II ou un Innocent III comme pape, car « ça a plus de gueule » disent-ils. Certes, le bon vieux temps des moines soldats et des Croisades peut sembler reluisant et héroïque mais n’était-ce pas en totale contradiction avec le message du Christ ? Urbain II et le mal-nommé Innocent III étaient-ils meilleurs chrétiens que François, eux qui ont usé de leur prétendue infaillibilité pour prêcher la guerre et la mort de milliers de gens ?

De plus, il n’y a rien de nouveau dans la bouche du pape François. Benoît XVI et Jean-Paul II ont eux aussi prôné l’ouverture aux étrangers, même si leurs sermons étaient nuancés de formules appelant les étrangers à respecter leur pays d’accueil. « Jean-Paul et Benoit, c’est aussi Vatican II, c’étaient des antipapes« , me rétorqueront les Jean-Catho. Soit. Alors, remontons dans le temps.

Dès les premiers siècles, le christianisme s’est montré soucieux d’universalité. Ainsi, les unions mixtes gréco-romaines ou romano-barbares étaient plus courantes chez les Chrétiens que chez les adeptes de la religion romaine traditionnelle. Entre la fraternité romaine et la fraternité chrétienne, les premiers Chrétiens avaient choisi. C’est grâce (ou à cause…) des minorités ethniques que le christianisme s’est répandu à Rome (par la communauté hébraïque) et en Gaule (par la communauté grecque).

Face aux migrations barbares, la réaction des Pères de l’Église ne fut pas celle que les Jean-Tradi voudraient croire. La quasi-totalité des clercs étaient ravis de voir s’installer dans l’Empire ces peuples qu’ils imaginaient non-civilisés et par conséquent facilement manipulables… euh… christianisables. Le but étant d’affaiblir la majorité païenne de l’Empire. C’est poussé par l’idéal chrétien et par l’insistance du clergé que l’empereur Valens autorisa les Goths à traverser le Danube en 375 et à s’installer sur le territoire romain. Mal lui en prit car ces migrants se révoltèrent et tuèrent l’empereur trois ans plus tard, à la bataille d’Andrinople. Un siècle plus tard, l’Empire Romain n’existerait plus. A ce propos, nous recommandons la lecture de Les invasions barbares : l’Évangile et les Pères face aux migrations de l’historien Philippe Henne qui balaie les préjugés que l’on pourrait avoir sur l’attitude des Docteurs de l’Église face aux flux migratoires. Certains vont déchanter, c’est sûr. Car même le grand Augustin (totem des milieux réacs) passerait aujourd’hui pour un « sal gosho 2 merde » tant ses vues sur l’immigration étaient aux antipodes de national-catholiques du XXIe siècle.

Il est tout aussi drôle de voir les Chrétiens d’aujourd’hui miauler après une « Tradition » (avec un grand « T », je vous prie) qui serait en train d’être détruite par l’islam, la mondialisation ou les franc-maçons unijambistes de Korriban. Eux dont la religion exclusive signa la mort de traditions multimillénaires, eux dont la religion fut une catastrophe pour la science, la philosophie et l’art antiques. Eux qui mirent un point d’honneur à détruire les « idoles » et les temples (tiens, tiens, ça ne vous rappelle rien ?). Eux qui massacrèrent la pauvre Hypatie, parce qu’elle était femme, philosophe et païenne. Saint Martin, patron des militaires et de la France était un Pannonien venu en Gaule à l’âge de quarante ans pour y finir évêque de Tours. « Belle intégration ! » direz-vous. Sauf que son épiscopat a été marqué par une évangélisation agressive des campagnes gauloises où il fit arracher les anciens arbres sacrés et raser la barbe des druides contraints à se faire baptiser comme l’ensemble de la population. Si je voulais être vachard, je dirais que l’Occident chrétien subit aujourd’hui ce qu’il a jadis infligé à l’Europe païenne.

Non, il n’est pas hérétique, le père Fanfan. Il ne fait qu’appliquer ce que lui dit son boss. Et si, comme l’affirme cette pseudo prophétie médiévale, il était le dernier pape ? Peut-être qu’on pourrait enfin passer à autre chose et revenir aux dieux poliades qui firent jadis la grandeur de l’Europe.

Nicolas Kirkitadze

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riposte Laïque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Riposte Laïque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RIPOSTE CATHOLIQUE
» Prêtres pédophiles : l'ONU s'attaque au Vatican, qui riposte
» Article complètement délirant de Riposte Laïque sur Najat Vallaud-Belkacem
» Hostilité militaire face aux OVNIs
» L'Ecologiste, le Régal végétal, Fous de plantes ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des religions :: Discussions diverses :: Sujet de sociétés: économie, vie, problèmes et solutions...-
Sauter vers: