Forum des religions

Forum des religions et des croyances
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salem Ben Ammar

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Jeu 30 Aoû - 16:47

Le Coran a installé les musulmans dans la locomotive de tête du train de l’humanité sans leur avoir appris à conduire par Salem Ben Ammar

Les adeptes de l'islam sont les nantis de la classe humaine. C'est écrit dans le Coran nés avec un Coran d'or dans la bouche. Ils n'ont pas pas besoin de trimer comme les non musulmans, Allah les a intronisés émirs et califes avec tous les honneurs dus à leur rang. Partout où ils sont chez vous et chez eux ils sont rois. Nous sommes leurs sujets.

Leurs désirs sont des ordres et leurs ordres sont nos désirs. Ils font le ramadan, et le monde entier doit régler son horloge biologique et organique à leur heure.
Nous ne devons rien laisser transparaître publiquement que nous sommes à contre-coran.

Le ramadan s'impose à tous indépendamment des croyances et des non-croyances.
L'humanité est née et naît musulmane et c'est à cause du sheitan qu'elle se trouve juive, chrétienne, polythéiste, agnostique, athée, apostate, bouddhiste, animiste, et le ramadan est l'occasion pour elle de retrouver son unité originelle musulmane.
Nous sommes tous musulmans pendant le ramadan, la concorde est de mise.
C'est le mois du sacre de son pouvoir sur les hommes et de sa reprise en main de leur vie.

Il tolère certes les exceptions de l'in bservation du ramadan dans les terres à conquérir mais il lui est insupportable qu'il puisse la tolérer là où il est souverain absolu.
Tout doit fonctionner à l'harmonie chez lui, aucun signe susceptible de la remettre en cause n'a droit de cité.

Sur ses terres les hommes sont libres de ne pas jeûner mais chez eux et à l'abri des regards de ses ouailles pour ne pas mettre leurs sens en branle.

Un crime intolérable dans son royaume. Un acte hostile aux jeûneurs qui se doivent de le réprimer férocement. C'est attentatoire à la fois à Allah et à ses hommes qui ne peuvent admettre que des roturiers, des koffars fassent montré d'une insolence indicible. Ils ont osé afficher sur la place publique leur différence autant qu'ils abjurent l'islam à la mosquée.

Ils sont les seuls au monde à jouir de ce privilège de porter l'étendard de l'altérité , leur sceau royal et symbole de leur toute puissance. Une prérogative qui leur revient de droit et l'auréole des seigneurs.

Les non-jeûneurs commettent un crime ignominieux de lèse-majesté musulmane en volant le code du vivre ensemble dessiné par Allah pour l'humanité.

L'islam est tolérant tant que tout le monde se plie à ses désirs et ne laissent filtrer de leur rejet de ses codes.


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 1 Sep - 11:40


Qui oserait aujourd’hui en France siroter une bière dans un ghetto musulman pendant le Ramadan ?
par Salem Ben Ammar

La vraie lutte contre le communautarisme à forts relents arabo-musulmans qui gangrène les fondements mêmes de la République et fait peser de sérieuses menaces sur l'unité territoriale de la France est un vœu pieux tant que les citoyens français continuent à déserter des cités entières au profit des populations porteuses de valeurs culturelles et cultuelles d'un autre temps.

Lutter contre le communautarisme est de ne pas céder aux revendications culturelles et cultuelles des musulmans et de casser les ghettos afin que partout où l'on aille ça fleurit la France et non pas avoir peur de siroter sa bière sur un banc public à cause des risques de troubler l'ordre public pas républicain mais musulman dans le sens de ne pas heurter les musulmans dans leurs convictions.

La lutte contre le communautarisme est aussi que pendant le ramadan des quartiers entiers ne soient pas soumis à la rigueur de la Charia et que les non-jeuneurs ne se cachent pas pour manger.
La lutte contre l'islamisation passe par la fin des répartitions spatiales des populations en raison de leurs origines ethniques
Il faut changer le paysage urbain mais en a t-elle les moyens et la volonté ?

L'Apartheid social et ethnique de caractère religieux est inévitable si l'on continue dans la voie politique actuelle héritée de de Gaulle et ses cités de transit et les effets d'annonces pour nourrir d'illusions une frange de l'électorat convaincue que la reconquête des cités perdues est dans le bannissement, l'expulsion massive vers et la répression de ses habitants. Comme si la lutte contre le communautarisme qui est surtout musulman passe par l'attisement des foyers de feu aux conséquences désastreuses pour tout le territoire de la République.

Il n'y a pas de solution au communautarisme sans la mise en oeuvre d'un véritable projet urbain pour les cités et l'apaisement des tensions entre les composantes humaines de la communauté nationale.

Seule une République forte et humaine peut éviter à la France le sort de l'Afrique du Sud des Afrikaners.


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 15 Sep - 16:20

http://apostats-de-lislam.xooit.org/t189-Salem-Ben-Amar.htm?start=1125#p13816

Des questions aux musulmans par Salem Ben Ammar

Qu'est-ce que l'islam ?
Pourquoi Mahomet est au-dessus d'Allah ?
Pourquoi se sert-il de lui à chaque fois qu'il est pris la main dans le sac ?
Est-ce qu'Allah n'est pas un alibi plutôt que le dieu que Mahomet veut faire croire ?
Ne croyez-vous pas qu'il se sert trop de lui pour couvrir ses méfaits et ses dérives morales et délictuelles ?
Ses attributs ne sont-ils pas les traits de la personnalité de Mahomet ?
Est-ce que dieu a vocation de se prosterner devant son messager et lui adresse ses salutations ?
N'est-ce pas la preuve du rapport du seigneur à son serviteur ?
Est-ce que vraiment Mahomet peut-il être un modèle de probité morale et de bonne conduite alors que rien ne plaide en sa faveur et le peu ?
Est-ce que la sunna mahométane est un mythe ou une réalité ?
Comment expliquez-vous que celui qui obéit à Mahomet obéit à Allah ?
Est-ce vrai qu'il était expert en pharmacopée et que ses crachats peuvent rendre la vue à un aveugle et sa morve peut nourrir une armée d'affamée ?
Qu'a-t-il fait de l'héritage de Khadija ?
Quel crédit donnez-vous à son fameux voyage nocturne ?
Est-ce que vous validez ses propos que l'enfer est rempli de femmes ?
Que pensez-vous de ce hadith machiste qu'il n'y a pire calamité qu'il vous ait laissé derrière lui que les femmes ?
Et d'autres questions à venir

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mer 19 Sep - 14:57

Tunisie, plus rien ne va par Salem Ben Ammar

Ce ne sont pas mes critiques qui nuisent à l'image de la Tunisie et qui risquent de lui faire perdre un crédit qu'elle n'a plus depuis ce jour funeste du 14 janvier 2011 voire depuis la déchéance de Bourguiba avec l'arrivée de Ben Ali et sa clique mafieuse au pouvoir.

C'est l'invasion de l'île italienne de Lumpedusa de 5000 âmes par une armée d'occupation de 20 000 migrants clandestins tunisiens.

C'est les centaines de jeunes tunisiens qui meurent noyés tous les ans en Méditerranée pour fuir la Tunisie.

C'est les attentats terroristes de Sousse et du Bardo qui étaient évitables et qui portent la signature des islamistes tunisiens.

C'est l'incapacité de l'armée tunisienne de déloger les djihadistes du Jebel Chaambi truffé de tunnels creusés par les rongeurs du Hamas.

C'est les attentats terroristes commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C'est l'incurie politique et intellectuelle du pays.

C'est la chute vertigineuse du dinar et la misère noire qui sévit dans le pays.

C'est le désordre et le chaos qui règnent dans ses espaces publics.

C'est l'état de délabrement de ses hôpitaux et ses écoles.

C'est l'embrigadement de sa population prise dans l'étau des mosquées qui prolifèrent comme des champignons vénéneux depuis 2011.

C'est l'incapacité du pays à réclamer à l'Arabie Saoudite et au Qatar l'extradition de Ben Ali et ses complices pour les juger pour crimes de sang et crimes économiques.

C'est la collusion entre l'ISIE et de Ben Sedrine avec le mouvement terroriste d'Ennahdha

C'est le drapeau de Daech qui fleurit dans les rues du pays.

C'est l'hommage rendu publiquement à Hitler dans des lycées tunisiens.

C'est l'impunité totale dont jouissent la nouvelle mafia islamiste sous la houlette du terroriste jamais repenti Rached Ghannouchi et ses lieutenants de basse besogne qui ont vendu la Tunisie à Herr Dogan et à l'émirat-voyou du Qatar, bailleur de fonds des frères criminels musulmans.

C'est la répression sanglante des manifestants de Siliana sur ordre de Larayedh jamais inquiété à ce jour.

C'est de faire des terroristes la première force politique du pays. C'est l'accueil royal du prince des ténèbres al-Qaradhoui et son alter ego le boucher de Doha Majdi Ghnim.

C'est l'accolade troublante de Djebali, pathétique d'inculture et nostalgique du Califat, avec Mc Caïn comme s'ils étaient heureux de se réjouir de leur victoire.

C'est l'indemnisation colossale des terroristes pour leurs années de prison alors que les caisses de l'Etat sont vides..

C'est les appels au meurtre des Juifs sur la place publique et dans les mosquées.
C'est la condamnation de la victime du viol et la relaxe de son violeur.

C'est de forcer une femme violée d'épouser son violeur.

C'est le vote pro Nahdha de la moitié de la population et l'élection d'une islamiste à la mairie de Ttunis.
C'est l'obscurantisme qui a gagné les bancs de ses universités couronné par une thèse de doctorat affirmant que la terre est plate.

C'est la destruction de la Syrie par des plusieurs milliers de terroristes tunisiens. C'est l'envoi de plusieurs centaines de volontaires du djihad du sexe halal. pour le confort des escadrons de la mort en Syrie.

C'est les assassinats politiques de Chokri Belaid, Brahmi, Negga, Ben Amor, et de beaucoup d'autres jamais élucidés à ce jour et dont les commanditaires et les exécutants sont connus de tous sauf de la justice du pays.

C'est les dizaines de morts de ses forces de l'ordre et ses militaires abattus par les terroristes islamistes.

C'est le refus de taxer les produits trucs par des députés islamistes.

C'est la descente du pays dans les enfers wahhabites.

C'est e l'occupation illégale de l'espace public par des étals des vendeurs à la sauvette de produits de contrefaçon et nuisibles à la santé publique.

C'est les grèves sauvages de soutien à une cause qui n'est pas la leur alors que le pays est à l'agonie.

C'est les gesticulations verbales et hystériques des Tunisiens qui menacent les EU et Israël de représailles;

C'est la menace brandie par des Tunisiens d'expulser le peu de Juifs qui restent encore dans ce pays et de détruire la synagogue de Ghriba.

C'est les attentats commis par des Tunisiens en France et en Allemagne.

C'est le budget du ministère de la propagande religieuse supérieure à celui de la culture.

C'est les pénuries des médicaments et le retour des maladies contagieuse. "De l’Hépatite à la rage en passant par la gale et la malaria, les tristes exemples enregistrés dans certaines régions du pays ne manquent pas."http://www.businessnews.com.tn/tunisie-de-la-gale-a-lhepatite-des-epidemies-font-leur-grand-retour,519,41382,3

C'est le refus de voter une misérable augmentation du minimum vital par les députés alors que les mêmes venaient de s'octroyer une hausse princière.

C'est la vassalisation par la Turquie et le Qatar du pays.

C'est la charité que leur fait l'Algérie pour payer les salaires des fonctionnaires.

C'est d'avoir fait de l'État gardien du dogme musulman.

C'est d'avoir déclaré l'islam comme religion d'État et l'Arabe comme langue de la Tunisie.

C'est 60 000 fauves échappés de leurs cellules au lendemain de la chute de Ben Ali et toujours dans la nature.

C'est l'absence d'eau courante et d'électricité dans des dizaines de milliers de foyers dans le pays.

C'est l'état de saleté répugnante de ses plages.

C'est les fosses septiques à ciel ouvert dans ses bidonvilles.

C'est la crise aiguë de l'eau et la pollution de ses nappes phréatiques et le golfe de Tunis, des ses mers et du golfe de Gabès.



C'est la prolifération du voile de la mort dans toutes les couches sociales.

C'est la répression scélérate de l'homosexualité et les tests anaux.

C'est l'injustice dans l'héritage entre les hommes et les femmes et les femmes qui manifestent contre le projet de réforme pour l'égalité des droits successoraux entre les sexes.

C'est les revendications des femmes islamistes pour le ré-instauration de la polygamie et le mariage coutumier, orfi.

C'est la vente du viagra trafiqué et de la pisse de chameau à la sortie des mosquées.'est l'intronisation de la Tunisie sur la liste noire des paradis fiscaux.

C'est le refus des députés de voter pour une loi antiterroriste de peur certainement de condamner ce que l'islam ordonne.

Et bien d'autres stigmates qui défigurent le visage de cette Tunisie, terre de la vie autrefois, devenue depuis sa ré-islamisation à marche forcée sous la houlette de la secte infecte et félonne d'Ennahdha, une terre de la mort et propagatrice du terrorisme dans le monde.

Je ne suis pas la risée de personne en dessinant un visage de la Tunisie fidèle à sa réalité actuelle. N'en déplaise à ses vierges effarouchées la métastase wahhabite l'a totalement minée et guère d'espoir de rémission.

J'aime ce pays où j'ai vécu une enfance et une jeunesse heureuse où l'on m'a appris de dire toute la vérité et rien que la vérité même si je dois y laisser ma peau, et par amour pour ce pays justement je ne vais travestir l'image dévalorisante que son peuple renvoie d'elle pour complaire à ses aveugles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 28 Sep - 14:35

" le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas
de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés."


Des questions pour les musulmans, en quoi votre chemin est le vrai et celui des autres est faux ?



Qu'ont-ils fait de si graves les Juifs pour essuyer le courroux de votre Dieu qui n'est pas en plus le leur ?


Où est le mal de ne pas avoir cru en lui, ne juge t-on pas les hommes sur leurs actes et non pas sur leurs croyances ?



Ce qui importe n'est-ce pas leur contribution aux biens communs de l'humanité plutôt que de leur allégeance à votre Dieu ?



Si les hommes ont fait le choix d'un autre chemin que le vôtre de quel droit vous leur jetez l'opprobre au point que vous appelez de toutes vos forces votre Dieu de vous épargner les affres de leur chemin ?



Si vraiment votre chemin est le top du top que faites-vous donc chez eux ?


On ne vit pas chez les "impurs" sans risquer d'être contaminés par leurs "impuretés."


Sans la technologie des Juifs et des "égarés" qu'en serait-il advenu de vous aujourd'hui ?


Vous êtes vous posés la question si le secret de leur réussite n'est pas justement dans leur incroyance en islam ?


Apparemment plus les hommes ne sont pas contaminés par le virus de l'islam mieux ils s'illustrent sur le front du progrès humain.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 5 Oct - 15:03


La vérité sur l’hostilité maladive de l’islam envers les Juifs et les Chrétiens est dans le Coran

05/10/2018 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire


Que leurs religions ne soient pas du goût de Mahomet et que leurs adeptes ne lui aient pas fait allégeance est-ce pour autant une raison pour les haïr à ce point et de déverser sur eux un torrent nauséabond d’avanies ?

Comme si c’était un crime suprême de ne pas avoir souscrit à son message, mais out laisse à penser que c’est bien le cas comme cela transparaît à travers la lecture du Coran et des Hadiths, immuables, intemporels et en aucun cas « contextuables ». Il y a le texte qui fait foi et jamais le contexte contrairement à ce que cherchent de faire croire les musulmans.

De par leur appartenance à la haute caste humaine comme l’a décrété leur Allah par la bouche de Mahomet à moins que ce ne soit ce dernier qui se sert de lui pour embobiner ses auditeurs, il leur est défendu de se mélanger à ces êtres impurs coupables d’avoir falsifié la parole d’Allah, qui est pourtant une caricature des dieux des Juifs et des Chrétiens. Ils sont une sorte de Brahmanes et les non musulmans sont la caste d’intouchables. Les fréquenter exposent les transgresseurs aux mêmes châtiments réservés aux Juifs et aux Chrétiens.

Grand mal leur fasse s’ils fréquentent un Chrétien ou un Juif, ils risquent par finir par leur ressembler et perdre leur pureté vaginale. On ne mélange pas le genre musulman avec le genre chrétien ou juif.

Pour les immuniser de la pollution des Juifs et des Chrétiens, l’islam qui aurait plus avisé d’exhorter ses fidèles à se mettre à leur diapason et de s’inspirer de leur exemple, préfère se perdre dans des conjectures haineuses et belliqueuses.

Son intolérance de l’altérité en dit long sur sa propre incapacité d’assumer sa propre humanité. Ses appels au meurtre et à l’extermination des Juifs se suffisent d’eux-mêmes quant à la nature profondément génocidaire de l’islam.

Il n’est en rien différent du nazisme qui interdit les mariages e les relations de proximité avec les Juifs. Si l’islam était paix il n’aurait pas fait de la stigmatisation du Juif et du Chrétien un prescrit essentiel de son son dogme et condamner aux pires châtiments ceux des siens ne seraient pas dans sa logique judéophobe et christianophobe.

Même si dans les faits la réalité est tout autre mais il n’e demeure pas moins que les textes font foi et loi et qu’un jour ou l’autre ils pourraient entrer en vigueur quand les rapports de force sera en leur faveur.


Aujourd’hui on ne fait semblant et on affiche pas une amitié de façade pour les Juifs et les Chrétiens mais demain quel sera le sort réservé à ceux qui d’entre eux ont enfreint le Coran ?


Les musulmans sont tenus par l’enseignement du Coran s’en délier c’est apostasier l’islam.


« O croyants ! Ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur ressembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers. » (Coran 5 :56)

« Les Juifs disent : « Uzayr est fils d Allah » et les chrétiens disent : « Le Christ est fils d Allah ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. » Qu’Allah les anéantisse ! (Coran 9:30)

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Dim 14 Oct - 13:39

A nouveau mis au purgatoire par la justice de la charia de Facebook. par Salem Ben Ammar

Beaucoup d'amis s'inquiètent de mon éclipse sur Facebook ce dont je tiens à les remercier. Je ne suis pas en vacances car le combat contre l'hydre musulmane n'autorise pas un tel luxe c'est comme si un pompier arrêtait d'éteindre le feu pour se prendre en selfie. Malheureusement, cette absence indépendante de ma volonté, qui est la énième de la longue série de mises en pénitence de 30 jours à chaque fois a été décrétée arbitrairement par le Tribunal de l'inquisition chariatique de Facebook pour un article que j'aurais écrit en 2014 au motif abscons qu'il serait en violation de leurs standards communautaires. Une sentence sans appel et sans aucun moyen de recours autant prêcher l'amour du Juif, du Chrétien et des apostats de l'islam et du respect de la liberté de conscience lors du pèlerinage de la Mecque.

Ce n'est certainement pas les blocages récurrents dont je suis victime qui vont me freiner dans mon combat contre l'hydre musulmane. Il en faut pour m'ébranler dans ma détermination de briser le mythe de l'islam RATP, religion d'Abomination, de Terreur et de Prévarication, et les bourreaux de la liberté d'expression n'en auront pas fini avec ma plume acérée, inflexible, implacable et incorruptible au-delà-même de ma mort.


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Dim 4 Nov - 13:34

Autant croire en l’utopie du Califat que de croire en la résilience des Tunisiens par Salem Ben Ammar

Les Tunisiens qui ont été rarement acteurs de leur vie politique depuis la destruction de Carthage. empêtrés plus que jamais dans les mailles du filet acéré de l'araignée musulmane ne vont pas résoudre le problème de la quadrature du cercle islamo-teroriste-nèo-colonisateur en restant vautrés dans leur fauteuil, assoupis devant leur télévision, à pianoter sur leurs claviers pour se donner des allures de cyber-révolutionnaires, à siroter leur tasse de café et à rêvasser au paradis et ses 72 vierges et le vin de datte qui coulerait à flot.

Il vaut mieux parier sur le retour du Messie que de croire au réveil des Tunisiens. Un peuple qui s'en remet à une Centrale Syndicale pour le sortir du pétrin dans lequel il s'est fourré lui-même en dit long sur les aptitudes mentales, psychologiques et intellectuelles de ce peuple de s'assumer et prendre en charge son destin humain et politique. Au regard de tous les facteurs inhibiteurs culturels, psychologiques et cultuels qui le minent et le rongent comme une cellule cancéreuse en phase de métastase, il est à douter que l'organisme tunisien puisse survivre à son état de liquéfaction cellulaire.

Quant à sa pseudo Révolution, ce n'est qu'une imposture, une farce, une mise en scène que les manipulateurs américains lui ont imputée histoire de flatter son ego fruste et narcissique. Lui qui adore se vautrer dans son fauteuil les yeux rivés sur la petite lucarne, connu pour être allergique à la lecture, passif et indolent, il préfère garder son énergie à s'enfumer son esprit à la chicha et répondre aux appels à la prière que de se faire violence pour impulser un nouvel élan à son pays.

Après avoir été entraîneur et commentateur de football passant la semaine à faire et refaire le match, le voilà devenu analyste politique, sans savoir, ni connaissance, ni méthodologie, ni culture politique, ni formation, mais dans ces pays tout est est affaire d'usurpation et d'ego.

En attendant qu'ils sortent de leur bulle, Ennahdha, la secte milicienne nazislamiste, valet du Qatar, de l'Arabie Saoudite et de la Turquie, se montre pragmatique et réaliste se taille la part du diable et rend le problème encore plus insoluble. Avant le pays était souverain, avait une armée, des frontières inviolables, une police certes corrompue mais une police quand même qui veillait sur la sécurité des citoyens, une administration plus ou moins efficiente, un système éducatif plus ou moins performant, une banque centrale qui faisait bonne figure, une réserve de change significative, un crédit international, une solvabilité sur les marchés financiers, pays attractif pour les investisseurs étrangers et les touristes.

Depuis qu'Ennahdha est promue pilote des affaires du pays et à cause de l'indifférence des Tunisiens, le pays semble s'apparenter au Soudan d'Omar Al-Bachir, à l'Afghanistan des Talibans et à la Somalie des Shebbabs, Ce qui va de soi, car Ennahdha ne peut s(inspirer que des exemples de ses cousins idéologiques. qui oeuvrent à la ré-instauration du Califat islamique où chacun d'entre eux y apportent sa pierre à l'édifice.

Pour y parvenir Ennahdha ne fera pas dans a dentelle et se fera fort d'éliminer tous les opposants à l'utopie du Califat islamique. Un projet que ne saurait désapprouver les Américains qui ont toujours su gagner de l'argent sur l'incurie intellectuelle des peuples. Là où l'obscurantisme fait foi et loi et les peuples dépossédés de leur souveraineté économique les vautours des finances internationales ont tout le loisir de se gaver de leurs richesses naturelles.

Imaginons demain une Arabie Saoudite démocratisée c'est la poule aux oeufs d'or que les Américains auront perdu. Un tel scénario leur est intolérable et dramatique pour leurs intérêts. A fortiori ils ne pourraient désavouer un projet de Califat islamique intégrant la majorité des pays dits arabes dans un premier temps, copiloté par leur allié turc et leurs vassaux saoudiens et qatariens pour asseoir leur pouvoir politique, économique et financier à travers le canal de ce triumvirat acquis à leurs intérêts.

Qu'importe le régime politique de cet Etat supranational tant qu'il est là pour veiller à la sauvegarde et à la pérennité des affaires de ses protecteurs américains. L'Empire américain a prospéré lui-même sur les cendres des Indiens, ce n'est pas le sang et les larmes des peuples dits arabes qui vont le rebuter.

Quant aux terroristes, selon les préceptes de l'Islam, ils ne font que leur travail de bon musulman faire régner l'ordre d'Allah sur la terre musulmane. Par conséquent, ils ne sont pas des terroristes dans le sens essentialiste de l'islam, ils sont des combattants d'Allah, des djihadistes.

La preuve, les Tunisiens ont bien absous Rached Ghanouchi,l'homme qui se rêve en petit Führer, de ses crimes terroristes et ont accepté sans rechigner les milliards de dinars d'auto-dédommagement que ses complices se sont octroyés.

Les Tunisiens peuvent toujours continuer de rêver, la Tunisie sera tôt ou tard dissoute dans le bain nazi du Califat de la barbarie humaine. Il leur faut beaucoup de courage et d'intelligence pour résoudre ce casse-têt de leur état d'inertie légendaire.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mar 13 Nov - 17:29

Wahhabisme, islamisme ou islam, ils sont tous les fruits pourris de l’arbre musulman
11/11/2018 Salem Ben Ammar Un commentaire
A la différence des autres religions monothéistes dont ils se revendiquent sans en avoir les attributs car il est surtout une idéologie totalitaire et globalisante qui se sert du sacré pour mieux asseoir sa domination sur les masses. L’islam a le don de se démultiplier en plusieurs identités laissant croire qu’elles sont antinomiques et incompatibles les unes avec les autres. On trouve ainsi une pléthore d’islam(s), islam modéré, islam progressiste, islam moderniste, islam par héritage c’est-à-dire des parents, islam salafiste, islam fondamentaliste, islam rigoriste, islam radical, islamisme modéré, islamisme fondamentaliste, islam djihadiste, islam sunnite, islam soufi, islam politique, islam wahhabite, islam takfiriste, islam ibadhiste et islam alaouï. De quoi donner le tournis aux musulmans eux-mêmes. Alors que pour eux un musulman est celui qui est dans la pratique de son culte et professe sa foi en Allah et Mahomet. Il ne peut y avoir par conséquent une pluralité d’islam(s) même s’il existe, certes, un islam protéiforme, un islam aux mille visages. Tous ces islam(s) ne sont pas par conséquent des entités différentes les unes des autres, elles se confondent entre elles et s’amalgament de par leurs sources originelles, leur essence, leur théologie, leur doctrine, leur théologie, leur texte, leurs idéaux et leur but, pour n’en faire qu’un. Un islam au singulier, l »oeuvre » d’Allah, ce spectre-alibi de Mahomet, auquel il a fait dire dans la sourate Maida n°5 verset 3 :
« Aujourd’hui j’ai parachevé pour vous votre religion, j’ai complété mon bienfait sur vous et j’ai agrée pour vous l’islam comme religion ».


Elles sont les facettes d’une même personnalité, en l’occurrence l’islam, celui que Mahomet a façonné et dessiné à ses adorateurs. Une foi et loi communes à tous qui ne s’interprètent pas, et ne tolèrent aucun doute, ni accommodement ni personnalisation. Un musulman est aussi celui qui se désagrège et se dilue dans l’Oumma. Il n’est plus soi il est les autres.
Que l’on soit au pôle Nord ou au pôle Sud, Esquimau ou Maori, chamelier ou citadin, lettré ou illettré, déficient mental ou surdoué, sauvage ou civilisé, terroriste ou humaniste, grand ou petit, gros ou maigre, l’islam est un prêt-à-porter standard pour toute l’humanité – rien que ça.
Allah, pourtant totalement ignorant de la géographie humaine, est convaincu que le costard taillé pour ses Arabes est un uniforme parfait pour toute l’humanité, qui se doit de l’adopter pour son salut. L’islam est une pièce unique, invariable, non retouchable, ni adaptable, ni modulable, inflexible aux épreuves du temps, à l’évolution des mœurs et de l’intelligence et la connaissance humaine, des mutations génétiques, biologiques, morphologiques, urbaines et climatiques.
Le monde doit être comme les Arabes au VIIe siècle. Une sacrée référence pour l’humanité : faire des peuplades primitives de coupeurs de tête, son modèle


Mais l’islam est convaincu que le futur est dans la résurgence du passé de la société arabe des origines de l’islam, son « âge d’or ». Un islam brut comme un « diamant » disent les sunnites. Celui des trois premières générations de l’islam, le salaf salih, qui n’avait pas été plus tendre avec les Juifs, les chrétiens, les polythéistes et les opposants à l’islam que le nazisme à l’égard des non-Aryens.
Le pur et le dur islam que prêchent les wahhabites qui est un islam sans fard ni faux-semblants. Il est ce que l’islam doit être. Rigoriste et littéraliste.
Avec eux au moins, il n’y a pas d’esbroufe ni enfumage, on sait parfaitement à quoi s’en tenir, contrairement à celui que promeut les musulmans « modérés » qui est surtout un islam de propagande pour tromper la vigilance des opposants à l’islam.
Ils sont dangereux. Imprévisibles, haineux et versatiles.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : ©️ Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    

Revenir en haut Aller en bas
 
Salem Ben Ammar
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Salem Ben Ammar
» Les sorcière de Salem
» les sorcières de salem
» Salem aleikoum je suis nouvelle
» Salem et Jérusalem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des religions :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: