Forum des religions

Forum des religions et des croyances
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Salem Ben Ammar

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mer 29 Nov - 11:56

C’est la faute aux musulmans eux-mêmes si l’islam suscite peurs et rejets
par Salem Ben Ammar

Peut-on avoir du respect pour des gens qui voient en nous des pestiférés parce que nous sommes dans le refus de leur dogme ? En toute évidence, c'est non et mille fois non. Un non ferme et définitif. Pas de respect pour ceux qui prennent notre respect pour un du.

Quelle empathie peut-on avoir à leur égard alors qu’ils n’éprouvent aucune compassion pour les victimes des attentats terroristes perpétrés par les leurs, qui suivent à la lettre les préceptes coraniques et la Sunna mahométane ?

Comme si, croire ce en quoi ils croient était une chance pour nous. Quand bien ce serait le cas, libre à nous de ne pas le croire.
Si le salut des hommes était dans leur soumission, ils ne seraient pas les derniers de la classe humaine.

S’ils en sont là aujourd’hui, c’est à cause des freins religieux qui mutilent leurs énergies créatrices et paralysent leurs actions.

Ils sont comme un toxicomane qui vante les bienfaits de sa drogue, inconscient de ses effets néfastes sur son propre état.

Ils sont tellement sous l’emprise de l’islam, à force de le consommer à forte dose du lever au coucher, voire pendant leur sommeil, depuis leur stade fœtal jusqu’à la tombe, qu’ils ont perdu tout contrôle de leurs pensées et n’ont plus de volonté propre.

Allah est à la manœuvre de leur vie et eux agissent comme des O.S. au temps des roulements à billes, répétant inlassablement les mêmes gestes.

Programmés mentalement et conditionnés idéologiquement à ne faire que ce qu’Allah leur ordonne.

Aucun recul intellectuel pour évaluer les conséquences de leurs actes.

Dépourvus de tout sens critique, fermés à la voix de la raison et murés dans leurs certitudes comme un fou convaincu qu'il est le Christ en personne.

Un musulman qui raisonne et réfléchit sur le vrai sens de l’islam cesse d’être musulman.

Totalement déconnectés de leur propre vie, ils ne peuvent imaginer le monde autrement que par et pour l’islam. C’est devenu pour eux un véritable organe vital.

En le perdant, ils perdent l’espoir de toucher leur Graal paradisiaque – qui est la pire des choses qui puisse leur arriver.
Pris dans le tourbillon de la peur de l’enfer, ils font de leur vie un enfer sur terre.

Ils se plaignent de l’hostilité grandissante à l’égard de leur religion (qui s’apparente à la famille du bolchevisme et du nazisme), mais à supposer qu’elle subisse cette hostilité, pourquoi se montre-t-elle si agressive, arrogante, exhibitionniste, violente, terrifiante, envahissante, expansionniste ? Pourquoi ses membres s’illustrent-ils par les transgressions des lois de leurs pays d’accueil ?

On juge un arbre à ses fruits. Or, l’arbre musulman est bien loin de donner des fruits propres à la consommation humaine. Comme si on avait planté un arbre fruitier sur un site contaminé.

Le mot islam est devenu une source de peur irrationnelle à cause des images cauchemardesques et angoissantes qu’il envoie de lui-même quotidiennement. Son nom est évocateur de crimes terroristes.

Que les musulmans apprennent à regarder la réalité en face et cessent de crier au complot contre l’islam – le seul complot est celui orchestré par l’islam depuis son avènement. Des rivières de sang et des centaines de millions de vies humaines fauchées sur son chemin.

Ne laissant aucune trace de vie à chacun de ses passages. Pire que le Napalm.
L’islam ne dominera pas le monde : il sera son fossoyeur si rien n’est fait pour l’arrêter dans ses avancées dévastatrices.

Il n’a pas plus de vertus morales que les sectes sataniques, n’est certainement pas un rempart contre la dépravation et la luxure, ni un antidote aux maux de l’humanité.

Est-ce la faute aux détracteurs de l’islam ou la leur si l’islam a le visage de la barbarie humaine ?

Que font les musulmans pour l’humaniser et le pacifier ? Rien! En revanche, ils préfèrent nous saouler avec leur sempiternel refrain « ce n’est pas ça l’islam », alors que l’islam est à la paix ce que le nazisme est à l’humanisme.
L’islam est bien pire qu’ils ne puissent l’imaginer eux-mêmes. On ne peut modifier son ADN.

Ce n’est pas de l’islamophobie – qui est une pathologie psychique qui ne relève guère du Code pénal – que de dénoncer le caractère mortifère de leur dogme qui porte en lui tous les germes destructeurs de la vie sur terre.
Quel vivre ensemble peut-on envisager avec les partisans d’une idéologie suprémaciste, liberticide, hégémonique et intolérante ?

Comment œuvrer pour le bien commun de l’humanité avec des gens qui se prennent pour son nombril et son essence, pour qui il n’y a de vérité que dans l’islam, où toute autre vérité en dehors de la sienne doit être combattue à mort ?

Ils se disent à l’origine de tout sans avoir jamais rien apporté de concret et de positif au reste du monde. Ils sont les premiers à bénéficier des bienfaits apportés par les autres.

Ils n’ont qu’un but, faire tomber le monde dans l’escarcelle de l’islam, pour lui imposer la loi scélérate et criminelle de la Charia.

Leur curseur mental est bloqué en l’an 622, ils ne rêvent que d’une chose : y retourner en empruntant la route humaine à contre-sens, et qu’importent les dégâts provoqués.

En quoi est-ce un délit que de faire tomber le masque d’une idéologie qui instrumentalise le sacré à des fins politiques pour dominer le monde ?
Je ne suis pas un benêt ni atteint de je ne sais quel syndrome, pour éprouver une quelconque sympathie à leur égard.

Je ne combats pas la haine avec la haine, ce serait nourrir leur fonds de commerce de victimisation pathétique. Il est de mon devoir de faire tomber le masque de l’ange de la mort dont ils affublent leur culte.

Si ces gens avaient la culture de l’amour, ils ne se tueraient pas entre eux et ne feraient pas de la mort du non-musulman un idéal pour gagner leur funeste bordel dans l’au-delà.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : ©️ Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mer 6 Déc - 15:50

Les musulmans ne se radicalisent pas, ils renouent avec l’islam originel Publié le 3 décembre 2017 - par Salem Benammar

- 27 commentaires - 1 484 vues

Encore un néologisme créé sur mesure pour l’islam et engraisser Dounia Bouzar et les siens afin de faire croire que l’islam est aussi vierge que les filles des cités qui s’adonnent au djihad du nikab en Syrie. Pourquoi un jeune qui n’était pas familier aux préceptes de l’islam se mue en monstre quand il se plonge dans la lecture du Coran ?
Le même jeune aurait lu le Capital ou la Bible ne serait pas devenu terroriste.
La vraie cause est le Coran et par conséquent l’islam.
Pour les immuniser contre ce fléau neuropsychologie il faut les éloigner de l’islam.
On ne lutte pas contre les effets de la drogue en ménageant les dealers et en les laissant la proliférer.
Ce n’est pas avec une méthode placebo que l’on peut endiguer le péril musulman.
Pendant que l’on déradicalise à grands frais pour un résultat nul un jeune, 100 autres jeunes sont déjà prêts à passer à l’acte.
L’islam est la plus grosse manufacture de terroristes au monde.
Plus les musulmans découvrent l’islam plus ils versent dans l’ultra-violence car ils ont compris qu’on ne transige pas avec l’enseignement coranique si l’on est un vrai musulman.
Un musulman ne se radicalise pas, il met sa pendule musulmane à l’heure après avoir appris à la manipuler.
Ces jeunes ne dérivent pas, ils sont dans la logique de leurs dogmes. Une idéologie belliciste et très agressive ne peut engendrer des amis de l’abbé Pierre.
Salem Benammar

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
georges

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mer 6 Déc - 16:05

Salem Benammar


Comme chacun sait c'est le roi David musulman contre son plein gré comme Moïse, Noé, Jésus et Abraham. et avant Mahomet en personne qui fit de Jérusalem la capitale de son Royaume en l'an 16 siècles avant que Mahomet ne se mit à massacrer les Juifs d'Arabie et les déloger de Yathreb pour en faire la deuxième ville malsaine de l'islam.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Jeu 7 Déc - 15:35

Les versets 89 et 90 de la Sourate 4 devraient valoir à l’islam d’être déclarés hors-la-loi
06/03/2017 Salem Ben Ammar 2 commentaires

·

Les versets 89 ET 90 de la sourate 4 des femmes, An-Nissa, suffiraient pour déclarer l’islam comme un danger mortel pour l’humanité au titre de l’article 7 du Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale dans ses articles 6 et 7 sur le génocide et sur les crimes contre l’humanité.

En effet, lesdits versets sont des véritables commandements de tuer tous ceux qui sont différents de soi et qui refusent de faire de se soumettre à la loi de l’islam. Compte-tenu de l’immuabilité et de l’intemporalité des textes coraniques, il n’y a pas lieu de les contextualiser. Ils sont toujours de mise autrement les doctes de l’islam les auraient déclarés obsolètes et caduques.

Point de débat autour des versets des plus éloquents quant à la nature ultra-violente et génocidaire de l’islam qui a fait de la haine de l’autre un dogme religieux qui devrait choisir entre l’islam ou la mort:
4.89 : « Ils voudraient qu’à leur instar vous sombriez dans la mécréance afin que vous en soyez au même point (sawâ’) qu’eux. Ne les prenez pas pour alliés tant qu’ils n’auront pas émigré pour la cause de Dieu et s’ils se détournent, emparez-vous d’eux et tuez-les où que vous les trouviez. Et ne les prenez ni pour alliés ni pour partisans ! »

4.90 : « [tuez-les où que vous les trouviez] à l’exception de ceux qui visitent une tribu (qawn) à laquelle vous êtes liés par un traité ou de ceux qui viennent vous trouver le cœur serré à l’idée de vous combattre ou de combattre leur tribu ; si Dieu l’avait voulu, Il les aurait rendus maîtres de vous et ils vous auraient combattus. Aussi, s’ils vous évitent, ne vous combattent pas et vous offrent leur soumission, Dieu ne vous permet pas de leur témoigner de l’hostilité. »

C’est la vérité que nous devons tous retenir du Coran n’en déplaise aux musulmans et leurs idiots utiles.

La justice humaine ne doit pas se perdre dans les conjectures théologiques. Ils sont toujours d’actualité et censés guider les mains des musulmans.

De tels versets ont au moins le mérite prendre les musulmans dans le piège de leurs allégations mensongères. Qui mieux que les préceptes coraniques pour tordre le cou à l’image idyllique véhiculée par ces fabulateurs-nés ?

Au fond d’eux-mêmes ils savent que l’islam est très loin de cette image idyllique qu’ils se font de lui mais continuent à vivre dans le déni des réalités et se comportent comme un mari qui n veut pas admettre les infidélités maladives de sa femme.

Ils plaident pour une cause dont ils ignorent ou feignent d’ignorer son essence nocive pour eux-mêmes et l’humanité tout entière.

Si l’islam était amour le Coran n’appellerait pas au meurtre des « mécréants » et promettrait le paradis aux siens qui répandent la mort dans la voie d’Allah et élèverait les combattants au-dessus de tous leurs coreligionnaires.

Les musulmans doivent apprendre que les menaces de mort tombent sous la coupe de la loi.Le Coran ne peut pas être au-dessus des lois.


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mar 12 Déc - 13:25

Salem Benammar

Je n'appelle personne à sortir de sa léthargie, je demande simplement à tout un chacun de se regarder dans son miroir et de percer les boutons disgracieux qui lui bouffent le visage.

Je ne tolère pas que l'on s'en prenne à ma personne et je ne prétends pas que mes idées sont irréprochables.

Toute critique fondée et objective est salutaire pour m'aider à évoluer dans mon approche des phénomènes politiques et sociaux.

Des Tunisiens n'ont pas trouvé mieux comme arguments pour censurer ma liberté d'expression peu amène pour leur pays de Cocagne islamiste que de me rappeler que je suis né en Tunisie.

Est-ce que j'ai choisi ce pays pour y naître et est-ce que cela m'interdit de décrire sa descente aux enfers nazislamistes ?

Comme si l'on demandait à un juge d'étouffer une affaire car le mis en cause est de son bled ?


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
georges

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 16/05/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 16 Déc - 13:04

C'est maintenant censuré sur le forum des religions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 29 Déc - 13:31

Si l’islam est lumière pourquoi les musulmans sont dans le monde des ténèbres ?

Les musulmans hypocrites qui drapent l’islam dans sa vertu de la vierge effarouchée sont les seuls à croire en l’innocence de l’islam, convaincus sans convaincre personne que l’islam est un ange victime d’une compagne de dénigrement. Quant aux extrémistes qui le dévoient ils sont des imposteurs à la solde des forces occidentalo-sionistes.

Encore heureux qu’ils n’entament pas une action en justice pour atteintes calomnieuses à l’intégrité morale de l’islam. Ils sont comme une femme trompée par son mari qui continue à croire en sa fidélité malgré les preuves accablantes de sa déloyauté.

Pris dans leur tourbillon amoureux de l’islam et ayant perdu le sens de la réalité, ils ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de courir à leur perte mais comme l’amour rend sourd et aveugle autant prêcher résoudre le problème de la quadrature du cercle.




Pour eux l’islam est injustement offensé et stigmatisé parce qu’il est jalousé. Allah l’a élevé au-dessus de toutes les autres religions. Il est la vérité révélée à l’humanité, avec lui la page du mensonge est tournée et il n’y a pas de voie de salut pour les hommes en dehors de lui. Forts de leurs certitudes dogmatiques, c’est peine perdue de chercher à susciter le doute dans leurs esprits. Douter est un sacrilège chez eux. Allah par la voix de Mahomet, le prophète du Grand Malin, leur a ordonné de ne pas se laisser égarer dans d’autres voies que la sienne et de n’écouter que sa seule parole s’ils ne veulent pas rater les réjouissances orgiaques et lubriques promises pour l’après leur mort.

Les musulmans n’ont pas à se demander et si jamais ils sont les dindons de la farce et que ce que Mahomet leur fait miroiter est un mirage, sinon ils ne sont plus musulmans et par conséquent voués aux feux ardents de l’enfer. Se poser de question c’est réveiller les peurs et les angoisses des tourments de la tombe et de la géhenne.

Il vaut mieux prêcher la bonne parole dans les cimetières que leur faire comprendre qu’une religion fondée sur le sang, le sexe et la négation de la vie n’est pas une religion au sens spirituel du terme, de même que leur expliquer qu’une vérité non-étayée par des preuves irréfutables est sujette au doute.

Schizoïdes-paranoïdes et certainement atteints de cécité mentale, démunis d’arguments convaincants pour étayer leur défense de l’angélisme de l’islam alors que rien ne plaide en faveur de leur thèse surannée et farfelue, fondée sur l’invective et le déni de la réalité.

Cette réalité que rien ne peut lui tordre le cou à cause des images apocalyptiques véhiculées par les hydres islamistes, véritables escadrons de la mort appelés moujahiddounes, combattants dans le sentier d’Allah (fi sabil Allah), qui répandent la terreur partout dans le monde. Ils vont même jusqu’à les accuser de ne pas être musulmans qu’ils seraient plutôt des agents d’un complot ourdi contre l’islam par les sionistes, leur véritable hantise. Comme si l’effusion du sang n’était pas consubstantielle à l’islam qui dès ses origines ne cesse de s’abreuver du sang humain.



Toujours la même rengaine, l’islam est parfait et irréprochable et c’est la faute aux islamistes que son image est détériorée et dévoyée. Ignorant ou surtout feignant d’ignorer que ce sont ceux qu’ils accusent d’être des mauvais musulmans sont ceux qui renvoient la plus fidèle des images de l’islam de Mahomet et en aucun ils sont en inadéquation avec son enseignement hégémonique et expansionniste. Ils ne font que traduire rigoureusement dans les faits sa stratégie de pouvoir impérial.

En tant que musulmans fidèles aux dogmes de leur foi, ils doivent mettre en pratique la théorie de l’araignée du coran qui consiste à grignoter lentement mais sûrement chaque pouce et parcelle de territoire en usant de manœuvres les plus perfides et pernicieuses voire illicites. Car l’islam ne condamne pas ses fidèles qui violent les lois autres que les siennes selon le principe qu’il ne peut y avoir de respect des lois autres que les lois de l’islam. Tout musulman doit obligatoirement suivre la voie que lui a tracée Mahomet en se gardant d’emprunter des chemins qui ont des codifications humaines. Seule l’observation absolue des lois de l’islam doit guider sa vie. Rien ne doit prévaloir sur l’intérêt supérieur de l’oumma musulmane à laquelle chaque musulman doit apporter sa contribution.

En tant qu’idéologie velléitaire velléitaire, suprématiste et belliciste. l’islam exhorte ses fidèles à oeuvrer ainsi par tous les moyens à l’instauration de son règne absolu sur l’univers. Les voies impériales de l’islam n’ont pas à composer avec les lois imparfaites des assemblées humaines qui sont appelées à disparaître un jour au profit des siennes qui sont mises à mal et ébranlées chaque jour par les musulmans tout particulièrement en Occident. Une question que la bien-pensance occidentale n’ose jamais se poser pourquoi les musulmans sont ceux qui enfreignent le plus les lois dans les pays des droits de l’homme ?

Les vrais musulmans ont pour mission de donner du sens à son message et à baliser le terrain en vue de son avènement comme nouvel ordre mondial. En effet, le vrai musulman est par définition un conquérant armé de ses seules convictions en sa foi qui doit être un jour la seule et unique pour tous les hommes.

De ce fait, ils ne doivent suivre qu’une seule feuille de route destinée à islamiser la terre entière.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Lun 1 Jan - 16:23


Est-ce que l’Occident va enfin cesser de jouer la carte des islamistes ?

30/12/2017 Salem Ben Ammar Laisser un commentaire


L’ONU mériterait bien le titre de la première organisation collaborationniste au monde. En effet, contre toute attente elle réclamer un moratoire sur les exécutions des charognards daechiens alors qu’elle a gardé le silence pendant 5 ans sur leurs crimes de guerre et contre l’humanité.

Il ne serait pas étonnant non plus si demain certains pays membres du Conseil de Sécurité qui ont directement orchestré la tentative du coup d’état contre Bachar al-Assad cherchent à mettre en quarantaine l’Irak et la Syrie qui ne s’embarrassent pas de scrupule humanitaire pour appliquer la loi de Talion envers les fauves daéchiens.

Peu importe de savoir que les meutes de loups islamo-terroristes qui ont déferlé sur la Syrie sont l’islam dans ses œuvres criminelles et s’inscrivent dans la continuité de Mahomet, on ne saurait occulter le rôle des pays de l’OTAN dans cette entreprise destructrice qui plutôt que de s’engager eux-mêmes directement en Syrie ont eu recours à des mercenaires musulmans, appelés invariablement rebelles ou djihadistes pour renverser le régime de Bachar al-Assad.

Faire sauter le verrou syrien pour pouvoir enfin redessiner le paysage politique ,géostratégique et géo-énergétique de la région avec comme point de mire l’éviction de la Russie du bassin méditerranéen dont la présence dans cette mer chaude hante les nuits de l’OTAN.

http://www.iris-france.org/65829-le-retour-de-la-puissance-russe-en-mediterranee/

Après avoir réduit à néant son influence en Libye et le privant ainsi d’un allié de choix avec Khadhafi les Américains étaient convaincus qu’ils allaient lui faire subir le même sort en Syrie et lui fermer ainsi l’accès à la Méditerranée, mais c’était sans compter sur la farouche résistance de Bachar soutenu par Poutine qui avait fait échec et mât à leur plan concocté depuis 2006, année de la création de Daech, avec les Saoudiens, les Turcs et les Qataris.

Ils ont présumé de leurs forces en croyant qu’ils allaient faire d’une pierre deux coups, Poutine et Bachar, et mettre à la tête de la Syrie leurs laquais islamistes affublés du masque de « rébellion » syrienne pour les besoins du scénario obamien à l’origine d’un des plus désastres humanitaires du début du 21 e siècle.

Une « rébellion » composée de dizaines de milliers de mercenaires de 86 nationalités différentes qui finalement et forte de ses conquêtes de pans entiers du territoire de l’Irak voisin s’était laissée griser par ses succès rapides sur le terrain voulait transformer l’essai en faisant de la Syrie une première étape de son projet de ré-instauration d’un nouveau Califat islamique.

Un retournement de situation inattendu qui a chamboulé les plans américains et leurs alliés qui s’étaient trouvés pris au piège de leur propre jeu. Une « rébellion » qui s’est avérée être une bête féroce et qui projetait de dépecer ses dompteurs.

Ils n’ont pas retenu les leçons de l’Iran et de l’Afghanistan où leurs créatures se retournaient à chaque fois contre eux.

Un islamiste apprivooisé est un pitbull qui se retourne contre son maître.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mer 3 Jan - 11:21

Un Allah qui n’est plus l’Allah de l’islam
22/12/2017 Salem Ben Ammar 2 commentaires



« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable,interdisez le blâmable et croyez à Allah. » (S.3/V.110)



Si les musulmans avaient un tant soit peu de jugeote et n’étaient pas atteints de délires de grandeur, ils n’auraient jamais avalé la grosse couleuvre qu’Allah-le-Mégalo-Manipulateur-Mytho-Schizo-Parano qui leur a fait croire qu’ils sont sur le toit du monde sans remuer le petit doigt.

Ils sont les seuls à croire dur comme fer que le seul fait d’être esclaves d’Allah leur confère les privilèges et les honneurs des vainqueurs. Un challenge qu’ils n’ont jamais gagné sur le terrain mais c’est écrit dans le Coran et Allah ne dit que la vérité du mensonge révélé.

Qu’importe s’ils végètent dans la misère noire et l’ignorance crasse, ils sont convaincus qu’ils ont été promus sans transpirer comme des porcs à la première place de la hiérarchie humaine. Les voilà sauvés du châtiment infernal réservé aux mécréants hantent ses nuits et jours et tourmentent ses ignobles créatures. « Dis à ceux qui ne croient pas: ‹Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer!› (S.3, V.12).

Comme s’il pouvait y avoir un autre enfer que celui dans lequel vivent ses ouailles et ses dommages collatéraux sur le monde insoumis à l’islam. L’enfer, ils y sont pieds et mains liés et ne sont pas prêts de le quitter tant qu’il n’ont pas brisé les barreaux de leur prison mentale.

Condamnés à y vivre tant que l’islam est maître de leur vie. Le pire est qu’ils s’y complaisent parfaitement et veulent y entraîner l’humanité tout entière dans leur sillage. Aucune aide n’est pas possible afin qu’ils empruntent la voie de la raison.

Leur plus belle victoire serait le jour où les musulmans couperont le cordon ombilical avec cet Allah, qui est la géhenne personnifiée.

La solution serait de changer l’image d’Allah et de leur dessiner une divinité pragmatique, objective, sensée, sage, juste, réaliste et lucide, qui a la tête sur les épaules et les pieds sur terre. Un Allah qui leur enseigne de se prendre en mains et de rien attendre de lui. Un Allah ne prétend pas faire d’un tocard un vainqueur en puissance du grand prix de l’Arc de Triomphe à moins qu’il ne soit seul sur la piste après avoir empoisonné tous ses concurrents sur le modèle des musulmans qui détruisent tout sur leurs passages pour qu’ils n’aient pas à souffrir de la comparaison et être renvoyés à leur misère intellectuelle et humaine.

Un autre Allah, l’antithèse du leur qu’il leur aurait recommandé de ne point tuer, de s’assumer, ne pas mentir, ni violer les femmes captives, ni razzier, et passer leur vie à regarder leur nombril, à ravaler leur rancœur, comploter et terroriser.

Un Allah qui fermerait les mosquées, où l’on fait d’un voyou des cités une bombe humaine, et mettrait le travail au cœur de la réussite et n’exalte pas la fainéantise, l’ignorance, la fatalité de l’échec et la paresse.

Un Allah qui leur a recommandé de ne pas suivre à la lettre ses préceptes et d’apprendre à les adapter à leur temps.

Un Allah qui ne ressemble en rien à celui dessiné par Mahomet qui tout laisse à croire qu’il en est le père. Cet être qui n’est un exemple à suivre pour personne prophète sauf pour les créatures les plus abjectes de l’humanité, Tamerlan, Staline, Ben Laden, Omar Bachir, Hassen al-Banna, Dutroux et Hitler.

Il n’aurait jamais sanctifié la violence et récompensé les terroristes. Pour lui les hommes sont jugés sur leurs mérites et jamais ce que leur idéologie leur a fait croire. Les meilleurs sont ceux qui gagnent les compétitions et qui vont au charbon. Il n’a jamais instillé la haine dans les cœurs ni avoir appelé à déverser la haine dans les prières sur les juifs, les chrétiens, les opposants et les apostats.

Un Allah qui recommande le respect de la vie humaine qui ne divise pas le monde en musulmans et mécréants. Un Allah qui fait de l’homme le moteur de la vie de la cité et pour qui l’éduction civile est l’atout-maître pour favoriser le développement personnel et la cohésion sociale.

Il n’y a de vie pour lui que celle qui l’on construit aujourd’hui pour assurer un monde meilleur aux hommes de demain. Il n’a que faire des promesses sulfatées, glauques et immorales d’un délirant pervers et psychotique, il rêve d’un monde prospère, fraternel, pas dans le sens mahométan du terme, égalitaire, sans distinction entre les sexes et les origines.

Un islam sans l’Allah de Mahomet qui n’est plus l’islam. Une utopie comme leur lupanar bordélique.

Pour vénérer une divinité comme cet Allah mahométan ils doivent certainement s’y reconnaître quelque part. On s’identifie et on idéalise généralement ses semblables. Ils ne peuvent avoir une autre figure tutélaire que cet Allah qui les déresponsabilise de tout et qui leur donne bonne conscience ou plutôt qui ne leur fait perdre conscience de leurs actes. Ils ont besoin de lui pour exister. Sans lui c’est le néant et avec lui c’est encore et toujours le néant. Un dilemme qu’ils ne sont pas prêts d’affronter. On se doit les laisser se délecter avec leur Allah, le clone de Mahomet. Un type graveleux, haineux, colérique, inculte, sanguinaire, avide de chair humaine, orgueilleux, intolérant, négationniste, tyrannique, sournois, hystérique, machiste, antisémite, raciste, complexé, injuste, partial, suprémaciste, intolérant à la frustration, plagiaire, déloyal, imposteur, usurpateur et égoïste souffre d’une hypertrophie aiguë de l’ego.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : ©️ Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 16 Fév - 13:25


Il fut un jour où tous les Prophètes se prosternaient devant Mahomet
par Salem Ben Ammar

Un truc de dingue cette histoire de Mahomet officiant comme imam à la grande prière réunissant tous les prophètes d'Adam à Jésus tout en larmes à la vue de Mahomet car la multitude mahométane a gagné le pari du paradis. Plus de 25 0000 émissaires divins ressuscités venus tout droit du paradis à bord de vaisseaux spatiaux affrétés spécialement pour l'événement.

Allah avait vu tout en grand, il lui a suffi de claquer les doigts et une Mosquée de plus de 30 000 places flambant neuve surgit comme par magie, pas en kit S.V.P. en matériaux ultra-modernes.

Le dieu des dieux devrait rencontrer le prophète des prophètes. Mais pour ce faire il fallait s'assurer que tous les prophètes faisaient allégeance à Mahomet avant qu'il n'entame son incroyable voyage nocturne qui a inauguré la conquête de l'espace qui a inspiré le mythe de Pégase.

Cette prière a consacré l'islamisation définitive de tous les prophètes et avait rendu obsolète toutes les religions monothéistes. Mahomet n'avait pas besoin de traducteurs pour sa prêche de son sacre du prophète des prophètes et de l'égal d'Allah, car toute l'assemblée parlait l'arabe, la langue d'Allah.

L'histoire ne nous dit pas si les tapis de prière étaient sortis de création céleste ou humaine sortis tout droit des usines chinoises car il n'aurait pas les moyens de s'offrir des tapis au vu de l'état misérable de son peuple ?

De même qu'on ne sait pas non plus s'il avait eu besoin de haut-parleurs pour la diffusion de sa prêche.
Il semble selon des sources musulmanes spécialistes en acoustique qu'il avait une voix capable d'émettre des sons de 10 décibels.


_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 21 Avr - 15:33

Tunisie : aucun espoir de résurrection par Salem Ben Ammar
Pauvre Tunisie, tu es tombée trop bas pour pouvoir espérer te relever un jour, car tu es trop apathique et indolente à cause d'un virus soporifique qui t'a été inoculé par tes occupants arabo-musulmans qui a annihilé tes capacités de résilience et qui t'a rendue amnésique par rapport à ta véritable identité historique.
On ne peut pas redevenir ce qu'on a toujours été si on ne sait pas qui on est et d'où l'on vient. Tu es le déni de tes propres racines et toute fière de revendiquer l'identité de tes maîtres, la cause de tous tes tourments et malheurs.
Tu te regardes dans un miroir qui n'est pas le tien et le pire de tout est que ce miroir est une pierre tombale, mais atteinte d'une double cécité mentale et oculaire tu ne peux pas t'en apercevoir et sur laquelle est gravée l'inscription suivante : ci-gît, un pays d'hommes dignes et vaillants réduits en cendres par des nuées de sauterelles venues du désert d'Arabie.
Personnellement, je ne crois pas en ta résurrection miraculeuse. Tu es morte depuis le jour où ta fille Dihya était tuée par les musulmans les armes à la main. Tu n'es plus qu'un spectre de ton histoire. Tu as vécu.
A un certain moment on y cru tous en ta renaissance, c'était le jour où le tyranneau Ben Ali était exfiltré en Arabie maudite, que tu allais enfin émerger d'outre-tombe, mais contre toute attente et au grand dam de ton dernier cercle d'enfants légitimes, tu as confié malgré toi à des homos arabicus wahhabitus, des véritables croque-morts, ton nouveau destin. On ne remet pas son sort entre les mains d'un peuple qui confond les urnes de la démocratie à des guichets de train pour le paradis.
Un peuple inculte, ignare, bigot, fanatique, irresponsable, acculturé, abêti, intoxiqué par les gaz toxiques des versets tchernobyliens, ne peut choisir que des femmes et des hommes à son image.
Un musulman ne peut voter que pour un musulman comme lui. Un vaurien ne peut faire confiance qu'à son semblable. Un incapable s'en remet à un incapable. On ne fait pas non plus des destructeurs des bâtisseurs non plus. Mais ton peuple de moutons d'Allah en a décidé autrement et a éteint sur toi la lueur de lumière que tu as laissé entrevoir.
Pas de chance pour toi, il n'existe guère de thérapie miraculeuse pour te redonner vie. Ce n'est certainement pas avec cette nouvelle perfusion à base d'urines de chameaux que l'on t'a prescrite que tu vas pouvoir t'en sortir. Elle est une nouvelle dose de poison mortel que l'on t'injecte pour te maintenir dans cette mort artificielle.
Ils ne te lâcheront pas jusqu'à la nuit du temps. Il n'y aura personne qui viendra à ton secours pour t'arracher de leurs griffes mortelles et c'est ça ta vraie tragédie.
Abandonnée par tes enfants entre les mains des charognards.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Dim 22 Avr - 14:58

Lettre ouverte à ceux qui ont la haine de la France

Créatures d’Allah, la cause de tous vos malheurs ceux des autres qui vous tendent une main charitable et qui plutôt que vous leur témoignez de votre gratitude, vous crachez sur eux votre poison venimeux pour en faire le bouc-émissaire de votre état chronique de misère psycho-affective, votre incurie intellectuelle, vos échecs personnels et votre incapacité à vous vous remettre en question.
Ces pays qui vous ont accueillis ne sont pas vos ennemis contrairement aux préceptes infâmes de votre religion, vos vrais ennemis sont vos pays d’origine qui vous ont rejetés et tous les pays qui professent la même foi que vous.
Vous vous proclamez de l’islam et de vos pays d’origine qui ne vous ont strictement rien donné et vous vous vivez dans la détestation des pays qui sont une chance inouïe pour vous mais qui ne savent qu’en vous couvrant leurs portes ils creusent leur tombe.
Le malheur de ces pays est de nourrir les monstres qui caressent le dessein de les dépecer un jour jusqu’au dernier ossement afin qu’il n’y ait plus de trace de leur existence biologique.
Pourquoi tant d’acharnement pour la France ? Que vous a-t-elle fait pour que vous ayez autant de haine à son égard ? Pourquoi vous œuvrez à sa destruction en s’en prenant à son mode de vie et sa façon d’être comme en cette nuit d’effroi du 13 novembre 2015 ?
Cherchez-vous à en faire un pays sur le modèle des pays fuis par vos parents qui comme vous ne pouvez l’ignorer ne sont pas connus pour leur générosité sociale et leur respect de la dignité humaine ?
Ce pays a beau vous traiter avec dignité et humanité mais vous révérez l’islam qui quand vous êtes malades, ce n’est pas lui qui vous prodigue des soins.
Quand vous êtes démunis ce n’est pas lui non plus qui vous verse le RSA.
Quand vous n’avez pas les moyens de vous soigner vous avez le droit au CMU. Et comme le disait un jour un jeune marocain primo arrivant en France on vous soigne d’abord et on vous envoie la facture des soins chez vous après, au Maroc on vous demande de passer à la caisse d’abord même si vous êtes à l’agonie en me parlant de l’exemple de son cousin au pronostic vital engagé avant même son arrivée à l’hôpital.
Quand vous n’avez pas de toit ce n’est pas lui qui vous loge et vous verse l’APL.
Si les pays d’origine de vos parents que vous idéalisez tant n’étaient pas musulmans ils n’auraient pas été un enfer sur terre que tout le lobdet veut quitter pour des milieux moins hostiles et plus vivables.
Si vos parents les ont fuis souvent au péril de leur vie et en profitant des lois trop généreuses et laxistes de ce pays que vous honnissez comme s’il était votre souffre-douleur, c’est bien justement parce que leurs conditions de vie misérables étaient insoutenables.
Vous ne pouvez jamais comprendre que là où sévit l’islam c’est un désert de désolation et une morne plaine. Sans perspectives pour la jeunesse que le djihad ou la mort dans la traversée de la Méditerranée à bord des barques de fortune.
La France n’est pas votre ennemie et ne vous demande pas non plus de l’aimer mais vous avez l’obligation simplement de la respecter.
Vous ruminez de la rancœur envers elle comme si vous aviez des griefs contre elle.
N’a-t-elle pas fait de vous des citoyens de plein droit contrairement à vos parents dans leurs pays d’origine où ils étaient privés des droits les plus élémentaires.
Vous brûlez son drapeau et vous huez son hymne national.
Vous ne l’aimez pas c’est votre droit mais autant la quitter si vous éprouvez un mal-être chez elle.
Qu’ont-ils fait pour vous en revanche ces pays dont vous arborez les couleurs dans les rues de France qui ne dépensent pas un cent pour vous et qui ont jeté vos patents sur le chemin de l’exil auxquels la France leur a donnés des droits fondamentaux ?
Pourquoi vous ne retournerez pas dans les pays de Cocagne imaginaire de vos parents ? Mais vous le savez bien que tous ceux qui sont là bas rêvent d’être ici et vous envient cette chance que vous avez de vivre votre humanité en toute liberté.
Si vous-mêmes étiez nés de l’autre côté de la Méditerranée vous n’auriez rêvé que d’elle.




_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Dim 29 Avr - 13:43

Tout pays conquis par l’islam est un champ de ruine, une morne plaine et un désert d’ignorance et d’âneries

Le monde découvre avec stupeur la destruction du patrimoine archéologique et intellectuel au Mali, la Syrie, l’Irak, la Tunisie et les menaces que les fondamentalistes font peser sur les pyramides comme si cela était un phénomène nouveau dans l’histoire de l’islam. Il leur aurait suffi de lire Ibn Khaldoun pour mesurer à quel point l’islam voue une haine dogmatique pour les sciences, le savoir, les livres, l’archéologie et les cultures des peuples conquis.

« Que sont devenues les sciences des Perses dont les écrits, à l’époque de la conquête, furent anéantis par ordre d’Omar ? Où sont les sciences des Chaldéens, des Assyriens, des habitants de Babylone ? […] Où sont les sciences qui, plus anciennement, ont régné chez les Coptes ? Il est une seule nation, celle des Grecs, dont nous possédons exclusivement les productions scientifiques, et cela grâce aux soins que prit El-Mamoun de faire traduire ces ouvrages.
[…] Les musulmans, lors de la conquête de la Perse, trouvèrent dans ce pays, une quantité innombrable de livres et de recueils scientifiques ; [leur général] Saad ibn Abi Oueccas demanda par écrit au khalife Omar ibn al-Khattab s’il lui serait permis de les distribuer aux vrais croyants avec le reste du butin. Omar lui répondit en ces termes : “Jette-les à l’eau ; s’ils renferment ce qui peut guider vers la vérité, nous tenons de Dieu ce qui nous y guide encore mieux ; s’ils renferment des tromperies, nous en serons débarrassés, grâce à Dieu !” En conséquence de cet ordre, on jeta les livres à l’eau et dans le feu, et dès lors les sciences des Perses disparurent. »

— Prolégomènes, 3e partie, éd. Quatremère, trad. de Slane, p. 89-90 et 125.

Ni Averroes qui fait la fierté de tous les musulmans sans pour autant qu’il soit enseigné dans leurs universités où la philosophie considérée comme une hérésie n’a pas sa place fut persécuté sur la fin de sa vie et condamné à l’exil à l’exil à Lucena, c’est à des juifs et à des chrétiens attachés à conserver et traduire ses œuvres qu’il doit son influence posthume. Et les musulmans continent à nier les évidences et proclamer que l’islam a révolutionné les sciences sans étayer leurs assertions par les moindres preuves. Pour eux, il suffit de croire pour donner du sens à leurs délires mensongers. nier malgré les évidences coraniques : lisez au seul nom de votre créateur ! Si les musulmans sont bouchés et dépourvus de discernement , ce n’est pas la faute à Allah lui-même et son porte-plume le Messager au message confus, contradictoire, abscons, tautologique, redondant, indigeste, incohérent, charlatanesque, ethnocentrique, apocryphe, et copier-coller, de leur avoir bien stipulé : ne rien lire d’autre qui ne soit pas l’expression de son oeuvre, qui doit porter sa signature incréée..

L’islam n’a jamais encouragé le pluralisme intellectuel ni insufflé à ses fidèles un quelconque souffle d’éveil intellectuel afin qu’ils s’ouvrent et s’imprègnent des cultures d’autres peuples. Si l’islam était un facteur d’enrichissement culturel et humain, pourquoi a-t-il dissous la culture Amazigh par exemple pour la rendre illicite pour la population nord-africaine ? Pourquoi sans Napoléon le monde n’aurait jamais découvert la civilisation égyptienne ? Pourquoi les partisans de l’islam des sources s’attachent à détruire les symboles des mémoires historiques millénaires des peuples coulés dans son moule, telle la destruction des statues de Bouddha de Bamiyan par les Talibans qui sont musulmans littéralistes ? Pourquoi l’Arabie Saoudite, bailleur de fonds attitré du wahhabisme et artisan majeur de sa propagation s’oppose farouchement à toute fouille archéologique sur son territoire ? Est-ce la peur de la vérité qui interdit aux musulmans de rechercher la vérité sur leur propre mémoire historique dont l’archéologie, l’anthropologie et l’histoire sont les catalyseurs ? Pourquoi les pays musulmans se ferment de plus en plus à l’enseignement philosophique ? Pourquoi les pays musulmans font disparaître de plus en plus l’enseignement de la philosophie des programmes scolaires ? Craignent-ils qu’un tel enseignement puisse remettre en, cause leur théories créationnistes et farfelues et ridiculisent l’islam ? Il y a tout lieu à penser que c’est l’O.C.I., véritable gouvernement mondial des pays musulmans soumis au diktat de l’Arabie wahhabite qui veut impose aux pays musulmans l’interdiction de la philosophie et ses effets « néfastes » sur le cerveau musulman, condamnés à rester pour l’éternité dans la seule et unique pensée islamique. Seule source du savoir pour les musulmans. Au point que l’islam est la seule religion au monde d’être doté de ses propres savants, ulémas. Voilà pourquoi des hommes comme Qaradhahoui et Ghannouchi, des apprentis sorciers aussi incultes qu’obscurantistes, présidaient jusqu’à mois de juillet 2013 à la destinée de l’Union des Savants Musulmans.Comme le burlesque ne tue point, le simple fait de mémoriser le coran vaut à son auteur la reconnaissance aujourd’hui de la nouvelle république islamique de la Tunisie.

Il est permis de douter de ce que Boukhari a pu rapporter sur l’authenticité des hadiths du prophète imposteur quant à ses enseignements sur la nécessité pour les musulmans d’acquérir et de s’instruire du savoir des autres peuples. Si tel était le cas, ils n’auraient jamais commis les pires crimes culturels de l’histoire en brûlant la bibliothèque d’Alexandrie et les oeuvres scientifiques et littéraires monumentales persanes. Rien ne plaide par conséquent en faveur d’une telle thèse au vu du comportement négationniste et nihiliste des fidèles musulmans qu’ils soient salafistes, wahhabites, qoutbistes ( frères musulmans) vis-à-vis des cultures non-musulmans jugées comme hérétiques.

Dans ce contexte, la secte Boko Haram, le livre est illicite, soeur idéologique de la secte tunisienne d’Ennahdha est l’archétype-même de ce que doit être le rapport du musulman fondamentaliste aux autres cultures.

Le fondamentalisme musulman qui envahit le champ social et culturel du monde musulman marque le retour en force de l’islam de Mahomet qui n’a jamais exhorté son peuple comme si un égyptien était membre de sa tribu qu’il haïssait tant, d’aller quérir le savoir même en Chine. De l’hagiographie on en a fait une vérité absolue.

L’islam est l’art de faire du mensonge une norme religieuse, une obligation pour tout musulman dans le sentier d’Allah, la takkyia. Le prophète autoproclamé n’a jamais dit : tu ne mentiras point. Bien au contraire, il autorise l’esbroufe et la manipulation de la vérité au nom des intérêts supérieurs de l’islam ou pour duper le non-musulman.
Les dogmes de l’islam sont ceux du savoir monolithique et de l’ultra sectarisme religieux. L’islam comme toute idéologie fasciste est conscient qu’il ne peut prospérer que sur le terreau de l’ignorance, il ne va pas donner à ses fidèles les moyens de s’affranchir de son pouvoir pesant et castrateur. Pour lui, l’homme n’est pas pourvu de volonté propre, il doit rester à l’écart des modèles importés de compréhension et de réflexion susceptibles de nourrir sa réflexion et de le détourner des chemins de l’islam qui sont en réalité ceux de la misère intellectuelle, de l’aridité créative, ceux-là-mêmes dans lesquels les musulmans, à l’exception des chiites regardés comme des impies par les musulmans orthodoxe, sont embourbés depuis la naissance de cette culture de la mort de la vie et de l’extinction des lumières sur la quête du savoir.

Il n’y a pas de quête de savoir et de connaissances dans l’islam de celle d’Allah et toute autre voie qui éloigne l’homme de lui est un sacrilège. Or l’islam lui-même en tant que forme la plus aboutie de l’hétérodoxie judéo-chrétienne a peur que l’on découvre sa véritable identité mystificatrice, à travers une grille de lecture critique qui met à nu son imposture.

Tous les vrais savants majoritairement non-arabes imprégnés de philosophie grecque, déjà quelque peu sectaires ignorants de la pensée romaine, byzantine, hindoue, chinoise, latine, perse, qui ont tenté de lever le voile sur l’herméneutique musulmane furent persécutés et leurs oeuvres détruites.

Le wahhabisme qui est la pointe du combat de l’obscurantisme musulman a au moins l’immense mérite de révéler au monde la culture ancestrale et les moeurs et coutumes qui ont irrigué cet islam des sources devenues aujourd’hui le vrai ennemi des sciences, de l’archéologie humaine et historique, de la diversité, du multiconfessionnalisme et des cultures et qui veut enchaîner les musulmans aux dogmes de l’inertie éternelle et de la mort de la pensée humaine.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 12 Mai - 10:56

Pourquoi pas des journées de la dhimmitude, du djihad et de la lapidation à Sciences Po ?

La pire insulte jamais faite à la condition féminine dans le monde est l’organisation  du « hijab day » à l’I.E.P. de Paris.  L’horreur absolue. Le summum de l’infamie.  La trahison suprême. L’allégeance d’un dhimmi à son protecteur-racketteur islamique.
En célébrant une journée du voile islamique qui est la négation de l’humanité de la femme, dans l’enceinte de leur école ces élèves  ont  fait acte de leur engagement collaborationniste en faveur de l’islam.
De par leur témoignage obséquieux et criminel,  ils se  rendent complices des meurtres, exactions et services dont sont victimes les filles et les femmes musulmanes qui refusent de le porter.  Se sont-ils posés la question pourquoi les pays les plus liberticides au monde sont ceux sont ceux où le port du voile est le plus répandu ? Est-ce que la femme le porte-t-elle par conviction et de son plein gré ? La réponse est non.
Ces petits bobos-lèche-babouches prêts à tout pour vendre leur âme d’enfants pourris gâtés aux futurs recruteurs des banques islamiques devraient aller faire un tour dans 9-3 et certaines villes du 78 pour cerner la problématique sociale et identitaire du port du voile. Il est le reflet de la culture machiste, sexiste, phallocrate, et patriarcale, dominante devenue la norme chez la majorité des musulmans de France qui rêvent d’imposer la dictature des lois hégémoniques et rétrogrades de l’islam.
De par leur geste, ils ont déshonoré la France et la république qu’ils ne sont pas dignes de représenter demain. Pourquoi n’ont-ils pas choisi de soutenir les mouvements des femmes musulmanes dans les banlieues qui militent au péril de leur vie contre le port du voile premier obstacle à l’émancipation de la femme et son intégration dans l’espace républicain ?  À qui profite cette opération de com ? Ont-ils été téléguidés par des organisations musulmanes pro voiles proches des Frères musulmans telle l’U.O.I.F .qui ne manqueront pas en 2017 de soutenir la candidature de Juppé ?
Que connaissent-ils de son caractère éminemment politique,  de sa symbolique et de son histoire ? Savent-ils que les femmes musulmanes vivant sous la dure loi de la Charia n’ont guère le choix entre son port ou la lapidation ? Il n’est pas une chaîne aliénant l’esclave, il est le linceul de ces femmes en butte à despotisme et totalitarisme musulman.
Le voile islamique qui est différent du hijab dans son sens littéral, rideau, tenture, voilure, est aux islamistes ce que la Croix gammée est aux nazis et les chemises brunes pour .
Ces écervelés irresponsables viennent d’adresser un message fort de soutien aux bourreaux des droits de la femme musulmane et un blanc seing aux fascistes islamistes qui oeuvrent à la destruction de l’Occident.
Des pauvres benêts et fayots de service qui n’ont jamais ouvert le Coran de leur vie et qui seraient arrêtés dès la sourate d’ouverture, la Fatiha, s’ils avaient un fond d’humanité et de dignité en eux..
La femme n’existe pas en tant qu’être humain dans l’islam. Elle doit obéissance totale et absolue à son conjoint, n’a aucune emprise sur le cours de sa vie ni des choix à exprimer. Elle peut être violée et coupable de son viol.
Ces apprentis collabos ne semblent pas très au fait de l’actualité dans les pays musulmans  et pas seulement et leur ré-islamisation galopante  se manifestant à travers la prolifération du voile.
En Egypte et en Tunisie par exemple, 9 femmes seraient voilées aujourd’hui, alors qu’il était quasi inexistant dans ces pays et ce à cause de l’influence grandissante des frères musulmans.
Plus on voile les femmes, plus on obstrue l’horizon de la société et on va tout droit vers les limbes de l’histoire.
Partout où l’islamisme progresse, son corollaire le voile aussi. Il est son spectre. Aucune des femmes n’en a fait le choix en toute liberté, c’est comme si le juif pendant l’Occupation avait fait le choix de son étoile. Il dénote du regain de l’archaïsme musulman et du pouvoir exorbitant de l’homme musulman sur les femmes. Et celles qui le portent ne le font pas par convenance personnelle, elles sont toutes conditionnées soit idéologiquement et politiquement.
Sont fabulatrices celles qui prétendre le contraire. Beaucoup d’entre elles le portent pour échapper à la pression sociale de leur milieu grégaire, pour se livrer à des activités  pas aussi vertueuses que celles de prostituées sacrées  de Mésopotamie qui devait le porter, voire pour certaines d’entre elles un moyen de trouver un mari parce que de plus des musulmans préfèrent des femmes voilées.
Le voile n’est pas non plus une ceinture de chasteté ou un bunker imprenable qui protège  la femme voilée contre les ardeurs prédatrices du mâle musulman en rut.
Plutôt que d’imposer le port du voile à leurs femmes dès le berceau les musulmans devraient apprendre à contrôler leurs pulsions libidinales agressives, à sublimer leurs frustrations sexuelles et de cesser de fantasmer sur l’érection  éternelle. Les étudiants-dhimmis de Sciences Po devraient savoir que l’islam est le pire ennemi de la femme, quelle soit voilée ou non, elle est reléguée dans l’ombre de l’homme et le voile n’est rien d’autre que la lumière dont elle est privée pour la cantonner dans l’obscurité.
Les femmes voilées en Occident sont des cellules cancéreuses métastatiques qui mettent en péril l’humanité de la femme musulmane dans son ensemble. Elles font le jeu des partisans de son port contre celles qui luttent pour le faire tomber et assoiffées de liberté.
Peut-être espèrent-elles ainsi parmi les 72 houris promis à leurs laboureurs ?  S’il n’y avait pas cette très hypothétique perspective l’auraient-elles porté ? Cupides et niaises. Ce n’est certainement pas ce qui va leur permettre de faire  évoluer leur place dans  l’islam. Elles resteront des femmes dépourvues de foi et de raison selon un célèbre hadith. Le voile ne va pas les réhabiliter pour autant aux yeux de leur prophète misogyne : »Je n’ai laissé après moi aucune calamité plus préjudiciable aux hommes que les femmes » (Vol. 7:33) Manipulées par leurs charmeurs de serpents, elles sont des pions sur leurs échiquiers pour pour afficher le mépris de l’islam pour les non-musulmans.
Son port n’est pas un acte libre, volontaire et réfléchi, il signifie « Je suis chez vous, je suis musulmane et j’en ai que faire de votre culture et votre mode de vie et un jour j’envelopperai vos corps dans le linceul que je porte aujourd’hui. Mon voile est le deuil de vos vies ».
Ces femmes voilées sont le terreau fécond du djihadisme musulman. Et en l’arborant, les étudiants de sciences po me font penser aux moutons tout heureux de goûter aux joies du couteau du boucher.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mar 15 Mai - 15:10

Salem Benammar


Bilan provisoire, 55 morts et plus de 1200 blessés. A qui la faute ? Que retiendra l'histoire ? Ce qui aurait pu être un grand pour les uns est devenu une tragédie pour les autres. C'était pourtant prévisible et aurait pu donc être évitable.
Pourquoi Israël est tombé dans le piège du Hamas pour qui un bon Palestinien est un Palestinien qui lui sert de bouclier humain ?
Israël voulait marquer son 70eme anniversaire d'une pierre blanche mais l'opinion publique mondiale retiendra le sang humain qui a entaché l'événement à tout jamais.
La vie humaine qu'elle qu'elle soit est au-dessus de tout.
On dit que les Palestiniens aiment la mort voire qu'ils l'instrumentalisent pour se victimiser afin de gagner la guerre des images, si tel est le cas on doit pas alimenter leur fonds de commerce et leur faucher l'herbe sous les pieds.
Trop de morts c'est insoutenable et qui signent incontestablement l'arrêt de mort du processus de paix.

Salem Benammar
5 h ·

J'ai vécu dans une société dite arabe dans la
Tunisie de Bourguiba pendant les 20 premières années de ma vie, elle a autant d'amour pour sa progéniture que n'importe quelle société au monde. J'ai vu des mères veuves trimer pour leurs enfants et en ont fait des hommes. J'ai vu des hommes affligés et trop marqués toute leur vie durant par la perte d'un enfant. Ces "Arabes" que certains détestent sont autant humains que nous autres. Je me nourris de mon vécu parmi eux, ils ne sont pas des monstres et très loin des monstruosités que je lis sur eux. Et pourtant l'homme qui écris ces mots n'est pas en odeur de sainteté chez eux. Je ne suis pas le produit d'une éducation morbide et de la haine de l'autre. Quant aux Palestiniens ils ne sont pas tous à mettre dans le même sac. N'oublions pas non plus que le Hamas ne s'est pas créé tout seul

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Jeu 17 Mai - 13:36

29 jours de calamité ramadanesque !

29 jours pendant lesquels 12% du PIB des pays musulmans seront les effluves malodorantes de leur haleine fétide pour la gloire d’Allah.
29 jours de paralysie totale de l’appareil économique déjà qu’en temps normal on ne produit presque rien et pendant le ramadan c’est le rien qu’on produit.
29 jours où l’on est même pas là pour regarder le train de l’humanité partir sans nous.
29 jours pour engluer encore et encore les peuples dans les sables mouvants de la misère, le fanatisme et l’obscurantisme.
29 jours où l’horloge biologique fonctionne à contre-Coran dormir le jour et se goinfrer comme des affamés la nuit au péril de sa santé et son porte-monnaie.
29 jours à n’avoir d’yeux que pour son estomac et sa tête pour Allah et son prophète.
29 jours d’un mois maudit pour l’économie de leurs pays.
29 jours où la mortalité atteint ses pics mais c’est une chance pour eux de mourir en ce mois béni pour les fossoyeurs de la vie.
29 jours où l’on se cache pour boire et manger quand on est pas comme eux pour ne pas heurter dans la vacuité de leur foi.
29 jours où l’on impose à l’autre la dictature de sa loi.
29 jours où l’on lui dénie le droit d’être différent de soi.
29 jours où la violence et les accidents de circulation et domestiques battent leur plein à cause de la perte de vigilance conjuguée avec la haschicha ramadanesque, un état de manque de nicotine et d’énergie qui les rend hyper nerveux et leur fait perdre le contrôle de soi.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 18 Mai - 13:55

Pourquoi les centaines de milliers de morts syriens et yéménites n’émeuvent personne ? par Salem Ben Ammar

Quel est le bilan humain et économique des guerres interminables et sauvages contre les peuples syriens et yéménites qu'on est en train de renvoyer à l'âge de bronze ?

Mais dès qu'il s'agit de la Palestine, un vecteur plus porteur, les loups sortent dans la ville et hululent comme des putois, pour les autres point d'indignation comme s'ils n'existaient pas. L'indignation à géométrie variable.

Et pourtant depuis 7 ans dans le cas de la Syrie et 3 ans pour ce qui est du Yémen, deux pays-témoins de l'histoire universelle, on est fort probablement à des centaines de milliers de morts et des blessés, des millions d'êtres humains sans abris et souffrant de maladies en tous genres et de séquelles psychologiques et physiques, handicapés pour la vie, affamés, des villes entières détruites, des monuments historiques réduits en cendres, des manuscrits brûlés, des dizaines de milliers d'enfants tués, des dizaines de milliers de femmes violées et réduites à l'état d'esclavages, des milliards de dollars partis en fumée sous l'effet des bombes, qui s'en soucie et s'en préoccupe ?

Les mêmes qui pleurent sur le sort des Gazaouis victimes en premier lieu de la barbarie et de la cupidité de leurs dirigeants qui les utilisent comme boucliers humains ont totalement les yeux asséchés pour les victimes des lâches agressions des Saoudiens, des Turcs et des mercenaires venus du monde entier que l'on fait passer pour des rebelles, assoiffés de sang humain et obsédés sexuels payés généreusement par le Qatar.

3 pays alliés et protégés de l'Occident et dont l'un deux est membre de l'OTAN, n'en déplaise aux sourds et aux aveugles, ils sont les vrais fossoyeurs de ces peuples avec la bienveillance intéressée de leurs chefs marionnettistes.

Là où le mot massacre n'a pas de sens il est sur les lèvres de tout le monde comme c'est dernièrement le cas avec la énième provocation du Hamas et là où il a hélas du sens on l'entend guère.

La tragédie de ces deux peuples otages de la politique criminelle des grands de ce monde qui se font la guerre par leurs supplétifs interposés ne fait que s'empirer et l'histoire de sa fin ne risque pas de voir le jour de si tôt.

Les tentatives de déstabilisation des régimes en place dans ces pays à des fins géo-énergétiques, géostratégiques, géopolitiques et mercantiles ont rajouté à leurs malheurs en ouvrant grandement la porte à la Russie, au Hezbollah et l'Iran en Syrie et l'Iran au Yémen.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Ven 25 Mai - 14:22

Là où l’islam est roi, la misère est reine
Salem Ben Ammar
Dans le classement mondial de l’indice brut du bonheur daté du 13 septembre 2013 : la Somalie 103ème, la Tunisie juste après.
En l’espace de deux ans la Tunisie a perdu plus de 65 places. Une sacrée dégringolade sans filet protecteur et qu’au rythme de la « moyenâgisation » de la société tunisienne la Tunisie va se trouver à court terme dans les fonds abyssaux de l’histoire.
En faisant le choix de la mafia islamiste pour conduire les affaires du pays, les Tunisiens et tout particulièrement ceux qui l’ont intronisée ont signé l’arrêt de mort de leur pays.
En effet, ils n’avaient aucune conscience de l’incongruité de leur vote et ses conséquences néfastes sur l’avenir politique, économique de leur pays et son devenir sociétal.
Par leur vote irresponsable, ils font le lit au retour en force de la charia de la Tunisie et du repli identitaire au nom de la pureté originelle des valeurs de l’islam. C’est la fin des libertés humaines les plus élémentaires et la mise à mort des droits de la femme. Chaque voix donnée à Ennahdha est un poison injecté dans les veines de la Tunisie.
Incultes, faux-dévots, bigots et illuminés vivant à contre-courant de la réalité de leur temps, inadaptés à la modernité, conditionnés à bloc par les prêches des imams salafo-nahdhaouis dans les mosquées qui ont fait du scrutin de l’Assemblée constituante un enjeu messianique et eschatologique. Ne pas voter pour Ennahdha, parti d’Allah, c’est voter contre l’islam lui-même.
Ils avaient confondu leur bulletin de vote avec un ticket d’entrée au grand bordel d’Allah et en optant pour la secte nazislamiste qui a su le mieux coller à la nature bigote des Tunisiens, ils pensaient pouvoir accomplir un acte de revitalisation de l’islam en Tunisie qui aurait été moribond sous Ben Ali et Bourguiba.
Les urnes de la démocratie au secours de l’islam. Une aubaine inespérée pour remettre de l’ordre dans la maison islam tunisienne où chacun sera à sa juste place. Allah au sommet et ses créatures dévouées corps, âmes et biens à son service.
La Tunisie n’était pour eux qu’une offrande parmi tant d’autres pour expier leurs péchés de s’être éloignés de la voie de l’islam.
Se poser la question sur les conséquences de leur vote sur elle est en soi est une hérésie.
Que leur vote abatte sur elle le voile de la mort, ils en ont que faire. C’est le prix à payer en tous les cas pour réinstaurer la loi de l’islam en Tunisie. Qu’elle devienne un nouvel Afghanistan ou une nouvelle Somalie, cela n’est pas problématique à leurs yeux, tant que l’islam est bien portant et si l’homme est au plus mal ce n’est que la volonté d’Allah.
Ils n’ont que faire d’interroger l’état exécrable des pays musulmans et se demander pourquoi là où met l’islam au coeur de la vie, plus on creuse la tombe des hommes.
Mais ils n’ont pas cette intelligence de questionner la réalité.
Ils ne jurent désormais que par le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie, ses nouveaux prétendants. Aucun de ces pays qui lorgne sur elle n’est digne de sa main ni un un exemple de liberté et de démocratie et surtout du respect de la vie humaine.
Ni l’Arabie Saoudite, un monstre de barbarie humaine, qui veut islamiser la Tunisie à fortes doses ni la Turquie, arrogante, hégémonique et nostalgique du Califat ottoman, du Führer en herbe Herr Dorgan qui cherche à la coloniser.
Là où prospère l’islam, les peuples galèrent dans le malheur et s’enfoncent dans la misère. La Tunisie en est l’illustration parfaite.
En deux ans, le pays a tout perdu pendant que l’islam pourrit la vie des tunisiens.
Il y en a encore qui vont me sortir leur litanie de malheur : l’islam n’y est pour rien. Si la Tunisie et le monde musulman en sont là, c’est à cause de l’islam et toutes ses métastases : violence, obscurantisme, sous-développement, misère, inégalité, injustice, racisme, pédophilie, nécrophilie, discrimination des femmes, homophobie, sectarisme, fanatisme, oisiveté, djihad, répudiation, corruption, népotisme, clanisme, tribalisme, mépris de soi et de la vie, mal de vivre, archaïsme, nombrilisme, fascisme vert, etc…
Certains vont me dire et la Turquie alors ? Un borgne au pays des aveugles surtout. Il est très loin de correspondre à cette image d’Epinal qu’ils se font d’elle.
Que les 7 millions de turcs ou plus qui vivent en Occident regagnent leur pays de Cocagne !
Un seul exemple se suffit de lui-même quant à l’horizon noir qui se dessine dans le ciel turc est le secteur agricole qui emploie plus de 25% de la population active turque pour 10% du PIB turc. Ce sont des millions de chômeurs en perspective le jour où la Turquie modernisera son mode de production agricole si jamais elle aura à se soumettre aux normes européennes.
Une bombe à retardement qui risque de noyer la Turquie sous la houle d’un Tsunami social sans précédent dans son histoire.
Quant aux inégalités régionales, elles sont parmi les plus fortes au monde.
Des dizaines de milliers d’enfants des rues à Ankara et Istanbul livrés aux prédateurs sexuels et esclavagistes qui ne sont pas une priorité pour le gouvernement turc ainsi que les 600 000 enfants kurdes et roms de 6 à 17 ans sont déscolarisés pour servir de petites mains aux patrons peu scrupuleux de ce pays.
Plus on islamise les sociétés, plus on fait leur malheur. L’Afghanistan, le Soudan, l’Égypte, le Pakistan, l’Irak, la Tunisie, l’Algérie, et j’en passe.
Quand on veut creuser la tombe des peuples, offrons leur l’islam.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
Marie2017

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 17/05/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Dim 27 Mai - 15:57

Ce que dit Salem est vraiment vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Mar 5 Juin - 15:28

Les bagagistes-voleurs tunisiens ont en Mahomet le parfait exemple


D’après le Malsain Coran,  le plus grand traité de la justice inique et inepte jamais donné à l’homme qui a fait du respect des biens des infidèles un droit inaliénable mais pas dans le sens du droit humain du terme (48:20) – « Dieu vous avait promis que vous vous empareriez d’un butin abondant. Il a hâté pour vous la conclusion de cette affaire ; Il a écarté de vous les mains de ces gens afin que cela soit un signe pour les croyants et serve à vous guider sur une voie droite. » Allah promet aux musulmans qu’ils pourront s’enrichir matériellement dans leur guerre du djihad contre les mécréants.le Coran (33:27) – « Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d’une terre que vos pieds n’avaient jamais foulée. La puissance de Dieu n’a point de limite. » Ce verset fait à nouveau référence aux biens des infidèles, que les musulmans s’approprient lorsqu’ils les ont vaincus. Compte-tenu de cette promesse de droit absolu les musulmans élus par Allah comme ses dignes représentants sur terre sont à ce titre ses ayants droits, les gérants de son patrimoine planétaire et cosmiques, les garants de sa pérennité et sa prospérité.
Ils sont sur terre pour veiller scrupuleusement et fidèlement aux seuls intérêts de leur propriétaire de plein droit.  En leur qualité d’esclaves de par le statut qu’il leur octroie, ils doivent s’engager dans une seule voie et obéir à une seule loi les siennes et malheur à ceux qui y contreviennent.  Ils n’ont aucune emprise sur les choix de leurs activités ni faire jouer une quelconque clause de conscience pour motiver leur refus dans des situations susceptibles de présenter un danger pour la vie d’autrui ou porter préjudice aux tiers. La fin justifie les moyens. Les esclaves n’ont pas à discuter des ordres de leur maître. Ils ont ainsi pour tâches de lui servir de cerbères, de pilleurs, de marchands d’esclaves, de voleurs, d’assassins, de terroristes, d’agents de propagande, de racketteurs, d’hommes à tout faire, de laboureurs des corps des femmes, de violeurs d’enfants, d’égorgeurs, de bourreaux, ils n’ont que faire du couperet de la justice impie humaine.
Anoblis par Mahomet le Duc de l’humanité  en tant que marquis de l’humanité ils doivent bénéficier de l’usufruit des biens qui sont sa propriété et l’humanité non-musulmane qui produit comme par hasard plus de 90 % des richesses mondiales doit leur verser des royalties substantielles, parfois 100% quand le franchisé est de mauvaise et se montre ingrat, car sans les bienfaits d’Allah on ne produirait ni exploiterait quoique ce soit.

Par conséquent quand ils réduisent des femmes et des enfants à l’état d’esclaves, ils ne font rien d’autre qu’appliquer la loi d’Allah qui doit frapper « les infidèles ». Leurs actes ne présentent aucun caractère immoral car ils sont couverts par le sceau du sacré.  Ils doivent pour ce faire à chaque fois qu’ils accomplissent leurs forfaits, plutôt leurs devoirs ils doivent impérativement prononcer la formule de rigueur  Allah Akbar.
C’est pourquoi dealer, rançonner, braquer une bijouterie, s’attaquer à un distributeur avec une voiture bélier,  voler un bureau de Poste ou dévaliser un magasin  pour financer les opérations du djihad ne sont en rien des actes criminels en soi puisqu’ils répondent à une nécessité absolue donner les moyens à Allah pour triompher des « mécréants ».  Ils ne font en réalité que ramasser un butin  au profit d’Allah et de son lieutenant malfaisant et de basses besognes, « ils t’interrogent au sujet du butin. Dis: «Le butin est à Allah et à Son messager.»  ( S. 8, Al Anfaâl, le Butin; V. 7). Sourate 8 – Al-Anfâl : Le Butin(1)–   – 75 verse
Le délinquant n’est pas le musulman, c’est le non-musulman qui veut l’empêcher de prendre possession de ce qui revient de plein droit à Allah..
Soyons clairs tout ce qui est sur terre, sous terre , dans l’atmosphère, la stratosphère, dans les mers, les océans, sur Mars, la lune, sont son oeuvre, vous avez fait le choix de lui désobéir tout en profitant de ce qu’il a créé vous êtes ses débiteurs pourquoi vous accusez les musulmans de vol alors qu’ils ne font que remplir leur mission de percepteurs.
De toutes les religions monothéistes à supposer que l’islam le soit, qui est plutôt un système mafieux le plus pernicieux qui soit, n’a pas inventé le concept de la jizya, un impôt dont doivent s’acquitter les gens du livre pour l’air qu’ils respirent.
Quant à ces bagagistes-voleurs tunisiens ils ont en Mahomet le parfait exemple,
Ibn Ishaq (764) – Concernant le vol des mécréant, peut être, parmi de nombreux exemple, celui des conséquences de la bataille menée contre les habitants de l’oasis de Khaybar comme il fut rapporté par le premier biographe de Mahomet. Les habitants de l’oasis de Khaybar formaient une communauté paisible de paysans juifs qui n’étaient même pas au courant que la guerre leur avait été déclarée jusqu’à ce que Mahomet emmenât ses hommes contre la ville un matin, les prenant par surprise et les vainquant facilement.
Mahomet ne se contenta pas de saisir la plupart des possessions et des terres de la ville, et il fit aussi torturé le trésorier de la tribu, un homme nommé Kinana, jusqu’à ce qu’il divulguât l’emplacement secret du trésor. Mahomet décapita alors l’homme et « se maria » avec sa veuve traumatisée, Safiyya (laquelle passa d’abord entre les mains de l’un de ses lieutenants comme le détermina un tirage au sort).
Bukhari (44:668) « Nous étions en compagnie du prophète à Dhul-Hulaifa. Les gens eurent faim et mirent la main sur des chameaux et des moutons (comme butin)… » Mahomet a dit qu’Allah subviendrait toujours aux besoins de ceux qui croient en lui. Voler des non musulmans était un moyen licite d’accomplir la promesse divine.
Ahmad 4869 (aussi mentionné dans les Hadiths originaux de Bukhari ) – Ibn ‘Umar tenait ces faits du prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix, « Mon approvisionnement a été mis sous l’ombre de ma lance, et l’avilissement et l’humilité ont été placé sur ceux qui désobéissent mes ordres. » Le mot « approvisionnement » veut dire moyen d’existence et « avilissement et humilité » se rapportent à la jizya que les non musulmans sont sensés payer. En raison du simple fait de ne pas croire en Allah, les biens des non musulmans appartiennent aux musulmans.

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
yacoub
Admin
avatar

Messages : 134
Date d'inscription : 15/04/2017

MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    Sam 16 Juin - 15:47

55 millions de mahométans et 100 millions de Turcs, l’Europe n’échappera pas à son destin musulman

©️sultat de recherche d'images pour "photos de l occident islamisé️"

Pendant que le monde non-musulman se projette dans l’avenir, les musulmans font de leur passé leur avenir et le pire est qu’ils veulent entraîner le reste du monde dans leur sillage.

Un passé qui n’est pas plus glorieux qu’ils le croient mais pour ne pas s’avouer vaincus ils jouent aux rentiers de l’humanité au nom de leurs soi-disant apports qui sont aussi insignifiants que la pisse du chameau dans le traitement du cancer.

Un mythe qui a la vie dure grâce au zèle de leurs idiots utiles qui leur tiennent le crachoir, qui nous vantent les mérites de l’islam, comme naguère les pacifistes encenseurs du nazisme.

Il n’y a pas que le passé pour éclairer le présent de l’islam qui est loin de surcroît de plaider en sa faveur et qui doit lui valoir à juste titre le titre de l’idéologie la plus meurtrière de tous les temps, il y a aussi son présent qui se suffit de lui-même et qui laisse présager un avenir des plus sombres pour l’humanité.

Rien que l’évocation de son nom fait froid dans le dos des plus téméraires de ses opposants, et ceux qui osent briser la loi du silence sur les crimes sont aussitôt traités comme des pestiférés et des délinquants de droit commun.

Malgré le vent de terreur qu’il fait souffler sur l’Occident et en premier lieu la France qui est sa cible favorite, depuis au moins 3 décennies, on continue à le regarder avec des yeux enamourés comme s’il était le fiancé idéal pour cette Europe atomisée par Bruxelles. Traité avec honneur et révérence en attendant le jour où il deviendra son roi et ce en dépit de tout principe de précaution. Tissant inlassablement sa toile d’araignée terrifiante au vu et au su des politicards véreux et collabos car il est en position d’asseoir grâce à sa vitalité démographique sa domination sur l’Europe occidentale par la voie des urnes.

Fort de la présence de 55 millions en Occident de ses partisans et avec la perspective de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne, ils seront 150 millions au plus bas chiffre dans un horizon proche. Assez pour devenir la première force politique au Parlement de Strasbourg et, la proportionnelle aidant conjuguée au taux habituel de 65% d’abstentions, on peut très bien imaginer des parlementaires majoritairement musulmans en 2027 où ils .Ré️sultat de recherche d'images pour "carte de l Europe islamisé️e"

auront toute la liberté d’imposer la charia

Pour empêcher un tel scénario il faut voter massivement et empêcher coûte que coûte l’entrée de la Turquie en Europe d’une part, et d’autre part en finir avec les naturalisations laxistes.

Salem Ben Ammar

_________________


Signature
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apostats-de-lislam.xooit.org/portal.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salem Ben Ammar    

Revenir en haut Aller en bas
 
Salem Ben Ammar
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Salem Ben Ammar
» Les sorcière de Salem
» les sorcières de salem
» Salem aleikoum je suis nouvelle
» salem 3alaykom..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des religions :: Votre 1ère catégorie :: Votre 1er forum-
Sauter vers: